Newsletter

Primeurs 2016 Vieux Millésimes
Commentaires Primeurs 2015

Commentaires Primeurs 2015

LA LETTRE SUR LES PRIMEURS 2015

Ce millésime est une très belle réussite. Dans toutes les appellations, de nombreuses propriétés surpassent en finesse, élégance, fraicheur aromatique, précision, le millésime 2009. La mode de certains vins massifs, racoleurs et body buildés semble être derrière nous.
2014 est un très bon millésime classique, 2015 y ajoute la complexité aromatique, la densité et la finesse des tanins, l'allonge des grands millésimes.

Pomerol

De belles réussites pour cette appellation, les vins sont éclatants, mûrs et soyeux.
Nous avons beaucoup aimé :

Vieux Château Certan : l'équilibre entre le soyeux et la fraicheur en fait un vin racé et d'une grande distinction. Très grand vin.
L'Eglise Clinet, la Conseillante, beau fruit, belle tension.
Nous avons aimé :
Gazin, Clinet, Petit Village, la Pointe, la Petite Eglise, la Croix de Gay, Feytit Clinet, Rouget, Beauregard, Vray Croix de Gay, de Sales, le Gay.
Peu convaincant :
Bellegrave, le Bon Pasteur.
Nous n'avons pas gouté :
Lafleur, l'Evangile.

Saint Emilion

Beaucoup de grandes réussites. Les styles s'affinent, est-ce dû à la perte d'influence d'un grand critique américain ?
Nous avons beaucoup aimé :
Cheval blanc : La quasi-totalité de la récolte entre dans le grand vin tellement la qualité des raisins, parcelles jeunes y compris, a été jugée exceptionnelle.
Le nez est marqué par une intensité remarquable, la bouche est dense, précise, crémeuse, épicée, élégante et racée. Le niveau global est un cran en dessous du 2010 qui est plus massif.
Ausone : le nez est sur la réserve, marqué de petits fruits rouges bien mûrs. En bouche, de la finesse, de la race et de la longueur.
La Mondotte ; Figeac et Canon, le niveau de ces deux vins est exceptionnel. Troplong Mondot, Beauséjour Duffau Lagarosse, Chapelle d’Ausone, Canon la Gaffelière, Bellevue.
Nous avons aimé :
Un premier groupe d’un niveau exceptionnel pour 2015 :
Bellefont Belcier, Clos de l’Oratoire, Clos Fourtet, Angélus, Grand Corbin Despagne, Pavie Macquin, Quintus, Berliquet, Grand Pontet, de Pressac, Dassault, La Clotte, Larcis Ducasse, la Fleur cardinale, Laroze, Barde Haut, Cap de Mourlin, Godeau.
Un deuxième groupe, dans la moyenne haute :
La Gaffelière, Fonroque, Clos de Sarpe, Fombrauge, Franc Mayne, le Prieuré, la Dominique.
Peu convaincant :
Soutard, maigre et sec. Fonplégade.

Pessac Léognan

En rouge :

Nous avons beaucoup aimé :
Haut Brion : tout en délicatesse et raffinement.
La Mission Haut Brion, Haut Bailly
Nous avons aimé :
Les Carmes Haut Brion, le Clarence de Haut Brion, Pape Clément, Larivet Haut Brion, Malartic Lagravière, de Fieuzal, Haut Bergey, Chantegrive, Picque Caillou, Olivier.

En blanc :

Nous avons beaucoup aimé :
Haut Brion, nez puissant et fin, gourmand et riche, de la tension.
Nous avons aimé :
La Mission Haut Brion, Chevalier, Malartic Lagravière, Haut Bergey, La Tour Martillac, Carbonnieux, Pape Clément, Olivier, Bouscaut, de Fieuzal, Larrivet Haut Brion, la Louvière.

Sauternes

Nous avons beaucoup aimé :
Yquem, l’une des plus belles réussites du millésime 2015 à Bordeaux, finesse aromatique, intensité, complexité et longueur.
Lafaurie Peyraguey.
Nous avons aimé :
La Tour Blanche, Nairac, Rieussec, Suduiraut, Doisy Vedrines, de Fargues, Doisy Daene, Coutet, Filhot, Broustet, Sigalas Rabaud, Clos Haut Peyraguey.

Margaux

Belle homogénéité d’ensemble et de nombreuses belles réussites.
Des vins fins, racés, gourmands et équilibrés.
Nous avons beaucoup aimé :
Palmer : flamboyant, riche et racé, presque aussi grand que le 2010. Les efforts pour respecter le terroir et la biodiversité portent leurs fruits année après année.
Château Margaux : Dans un style différent de Palmer, plus discret, de la finesse, de la complexité, grande noblesse.
Brane Cantenac, Rauzan Ségla, Pavillon rouge avec une sélection très sévère, au niveau du grand vin des années 80 ! Pavillon blanc.
Nous avons aimé :
Giscours, Alter Ego, Prieuré Lichine, Marojalia, du Tertre, Malescot Saint Exupéry, d’Angludet, Kirwan, Cantenac Brown, Lascombes, Rauzan Gassies, Marquis de Terme, Dauzac, Desmirail, Siran.

Saint Julien

Deux propriétés dominent l’appellation :
Nous avons beaucoup aimé :
Léoville Las Cases, un vin athlétique, petits fruits craquants, racé, une grande bouteille !
Ducru Beaucaillou.
Nous avons aimé :
Clos du Marquis, Léoville Poyferré, Croix de Beaucaillou, Le Petit Lion, Branaire Ducru, Lalande Borie, Lagrange, St Pierre, Gruaud Larose.
Peu convaincant :
Talbot, Langoa Barton.

Pauillac

Nous avons beaucoup aimé :
Latour : très beau vin, grande finesse, composé à 97% de Cabernet Sauvignon ! ne sera malheureusement pas vendu en primeur.
Pontet Canet, plus extravagant et opulent que Latour, un style différent mais classique : une grande bouteille !
Pichon Comtesse, Mouton Rothschild.
Nous avons aimé :
Lynch Bages, Pichon Baron, Lafite, Grand Puy Lacoste, Clerc Milon, Réserve de la Comtesse, d’Armailhac, Petit Mouton, Croizet Bages, Haut Bages Libéral, Lynch Moussas.
Peu convaincant :
Grand Puy Ducasse.

Saint Estèphe

Le secteur a reçu plus de pluie, on trouve malgré tout quelques beaux vins.
Nous avons beaucoup aimé :

Montrose et Cos d’Estournel.
Nous avons aimé :
Tronquoy Lalande, Dame de Montrose, Pagodes de Cos, Goulée, Lafon Rochet, Phélan Ségur, Cos Labory
Peu convaincant :
Ormes de Pez

Médoc, Moulis, Listrac

Nous avons beaucoup aimé :
Lanessan, Cambon la Pelouse.
Nous avons aimé :
Charmail, Rollan de By, d’Agassac, Poujeaux, Chasse Spleen.

Côtes de Bordeaux, Bordeaux, Lalande de Pomerol
De superbes réussites, notamment sur les terroirs argileux-calcaire comme Castillon, Francs.
De futurs très bons rapports qualité prix pour vos caves.
Nous avons beaucoup aimé :
Domaine de l’A, Montlandrie, Clos Puy Arnaud, Les Cruzelles, le Pin Beausoleil, superbe réussite ! Moulin Haut Laroque, la Vieille Cure, Dalem, d’Aiguilhe, la Dauphine.
Nous avons aimé :
La Chenade, Siaurac, la Prade, Doisy Daene, Puygueraud, la Fleur de Bouard, Reignac, Reynon rouge, de Francs cerisiers.
Peu convaincant :
Courteillac


Mise en ligne des 2015 :
Nous avons mis en ligne la liste des primeurs 2015 que nous commercialisons, ainsi que les premières sorties, dont Gazin, Chasse spleen...
Dès aujourd’hui, vous êtes invité à vous rendre sur notre site, et à nous signaler les vins que vous seriez susceptibles d’acquérir :
http://www.chateau-internet.com/133-primeurs-2015-bordeaux
Les commandes en Magnum, et autres formats particuliers seront possibles jusqu’à fin novembre 2016.
Si vous souhaitez lire d’autres bons commentaires sur ce millésime, nous vous recommandons le blog de notre ami Franck Dubourdieu :
http://bordeauxclassicwine.fr/2016/04/2015-grand-millesime-de-charme.html
Concernant les prix, nous souhaitons une stabilisation ou une hausse raisonnable, afin que chaque acteur,
et surtout les vrais amateurs y trouvent leur compte.