C’est bon le vin 2018 – Château de la Vieille Chapelle

Bordeaux Supérieur

55.00TTC

La bouteille de 0.75L

Vin rouge

Voici la cuvée C’est bon le vin du Château de la Vieille Chapelle. Elle est produite en appellation Bordeaux Supérieur.  Vin en biodynamie !

L’assemblage de C’est bon le vin 2018 est le suivant : 65% Bouchalès, 25% Merlot, 10% autres vignes de Bordeaux rares et historiques.

La vinification se fait en cuve béton brut. Elevage en barriques – chêne français (Berthomieux) jusqu’à 12 mois.

Un vin rare. Vignes pré-phylloxériques. Pied-francs. Une micro-cuvée (1000 bouteilles produites seulement !) où chaque bouteille porte une étiquette faite à la main, unique et différente.

En dégustation, c’est un vin puissant et élégant, nous aimons la puissance et la rondeur fruitée en bouche, le charme de son chêne intégré.

Accords mets/vins : Gâteau au chocolat, viande rouge grillée, magret de canard. Pourquoi pas avec un cigare cubain?

21 hectares d’ancien terroir, une ancienne chapelle du XIIe siècle, un vignoble au bord de la Dordogne. Vous êtes entré sur les terres du Château de la Vieille Chapelle.

C’était autrefois la chapelle Notre-Dame, centre catholique et culturel de la paroisse de l’Ile du Carney, ainsi que le lieu de batailles sanglantes entre le roi de Bourgogne et les païens du nord….

Des prêtres bénédictins ont continué à y vivre jusqu’à la Révolution française. Le dernier d’entre eux est le père Anthony Tesseydre, né en Auvergne vers 1724, surnommé « le curé de l’île du Carney ».

Historiquement, cette chapelle n’était pas seulement un centre religieux, elle accueillait également les bateliers qui transportaient des barriques sur la Dordogne, les vins étant ensuite expédiés dans le monde entier.

Frédéric et Fabienne Mallier on fait l’acquisition du Château de la Vieille Chapelle en juin 2006.

Le domaine se compose de 21 hectares le long de la rivière Dordogne dans un bel environnement. Le nom vient d’une ancienne chapelle romaine du XIIème siècle.

Situé sur le Canton de Fronsac, le Château de la Vieille Chapelle produit sur 9 hectares entre 35 et 45 000 bouteilles par an en AOC Bordeaux, AOC Bordeaux Supérieur, Vin de France, Blancs, Rosés et Rouges.

Depuis 2006, de nombreuses médailles et communiqués de presse ont été attribués aux vins: «Guide Hachette», «Bettane & Desseauve», «Int London Wine & Spirit», «Concours de vin de Los Angeles», «Concours de Bordeaux»…

En 2008, la conversion aux vins biologiques a été lancée, avec une certification officielle en 2013 (Bio / Ecocert)

La certification Demeter a été obtenue en 2017 (Biodynamie).

Le sol de la Vieille Chapelle, situé sur les rives alluviales de la Dordogne est principalement constitué :

  • D’argiles fines et profondes
  • Les dépôts alluviaux – Limons

Cela offre une excellente structure, grumeleuse et équilibrée dans laquelle la présence élevée de matières organiques constitue un avantage agronomique majeur.

Le chai est équipé de cuves en béton (50 HL & 100 HL) pour une capacité totale de 900 HL – parfaitement entretenu – sans aucun traitement de surface interne, permettant ainsi un vieillissement lent des vins. Plusieurs autres cuves à vin (300 HL) complètent ces cuves en béton. La cave fait face au nord et permet ainsi une bonne régulation de la température

En 2006, ils ont investi dans deux outils essentiels pour la qualité des vins : un générateur de froid / chaleur et une pompe péristaltique.

Un chai à barriques d’environ 30 à 40 pièces. Chêne français, barriques de 300 litres pour la fermentation et élevage des Grands Blancs et élevage de vins rouges (Merlots de Baudet, cuvée Réserve).

La Vendange (manuelle) des parcelles est divisée en 4 zones avec différentes périodes de récolte :

  • Le Sémillon de « la Chapelle »
  • Les vieux merlots de M. Baudet (produisant “Les Merlots de Baudet”)
  • Les vieilles vignes (Bouchalès, Merlots, autres cépages ayant survécu au Phylloxéra).
  • Les Cabernet Francs de “La Chapelle”

 

Les pépites