La Petite Eglise 2019

Pomerol

Primeur

2019

Vin rouge

Bientôt Disponible

Pour être informé lorsque ce vin sera disponible, cliquez ici

La Petite Eglise est le second vin du Château L’Eglise Clinet en appellation Pomerol.

Ce domaine viticole a été créé en 1882 par l’arrière-arrière grand père de Denis Durantou, actuel propriétaire. La famille exploitait à l’époque le Clos de l’Eglise et le domaine de Clinet. Il a ainsi assemblé plusieurs parcelles de ces domaines pour créer le Château l’Eglise-Clinet. Ce n’est cependant que lors de la sortie du millésime 1995 que la première bouteille sera étiquetée sous le nom « Château L’Église-Clinet ».

C’est depuis maintenant quelques années que Denis Durantou exploite ce domaine viticole. Au début, ce dernier ne lui permet pas de vivre. C’est avec son talent, son envie et son investissement qu’il va faire monter L’Eglise Clinet parmi les meilleurs domaines de Pomerol. Le chai a été restructuré, ainsi que le vignoble. Cultivées en lutte raisonnée, ses vignes, proches de celles du célèbre Château Pétrus, produisent maintenant de grands vins. L’entièreté du vignoble est par ailleurs cultivé à la main, toujours dans l’idée de respecter les sols au maximum. Les vendanges sont faites manuellement pour permettre la meilleure qualité lors des vinifications précises.

Denis Durantou s’applique de la même manière dans ses autres domaines viticoles, comme le Château La Chenade, ou encore au Château Montlandrie en Castillon.

Le vignoble de l’Eglise Clinet est implanté sur un terroir d’argiles et de graves argileuses. Les vignes sont d’un âge respectable (près de 50 ans) et recouvrent une superficie de 4,5 hectares. Cela ajouté à des rendements faibles pour contrôler la qualité et vous n’avez qu’une faible quantité disponible.  Les cépages cultivés : Cabernet franc (10%), Merlot (90%)

La Petite Eglise est produite à partir de vins provenant du Château L’Eglise Clinet, mais également grâce à l’ajout de parcelles voisines.

En dégustation, ce second vin est lui aussi, comme son grand-frère, d’une qualité remarquable. Les tanins sont fins.

L’AOC Pomerol n’a pas fait partie du classement de 1855, mais sa notoriété n’est plus à démontrer. Vous ne manquerez pas de découvrir d’autres seconds vins, comme Carillon d’Angélus, La Dame de Montrose, Les Pagodes de Cos, Les Fiefs de Lagrange ou encore Le Marquis de Calon Ségur.

 

Les pépites