Château Malartic-Lagravière 2019

Grand Cru Classé

Pessac Léognan

30.80HT

La bouteille de 0.75L

Primeur

2019

Vin rouge

  • Note W. Advocate : 92-95/100
  • Note J. Suckling : 95-96/100
  • Note Vinous N.Martin : 94-96/100
  • Note La RVF : 95-96/100

Livraison des vins en primeur début 2022

Les autres millésimes de Château Malartic-Lagravière

Le Château Malartic-Lagravière est un grand cru classé de l’appellation Pessac-Léognan. A savoir que contrairement à certains de ses voisins dans l’AOC, Malartic-Lagravière est classé pour ses vins rouges, mais également pour ses vins blancs. Seulement 6 domaines viticoles sont dans ce cas pour les deux couleurs : Château Bouscaut, Château Carbonnieux, Domaine de Chevalier, Château Latour-Martillac, Château Malartic-Lagravière et Château Olivier.

Le Domaine de Lagravière, connu depuis toujours pour la qualité de son terroir, est acheté à la fin du XVIIIe siècle par la famille du comte Hippolyte de Maurès de Malartic.

La propriété fut rachetée en 1850 par Madame Arnaud Ricard qui accola le nom de Malartic à celui de Lagravière pour donner Malartic-Lagravière, le nom actuel de la propriété viticole, en hommage aux anciens propriétaires.

Fin 1996, le Château prend un nouveau cap avec l’arrivée de la famille Bonnie. En effet, Michèle et Alfred-Alexandre Bonnie, homme d’affaire belge, lancent un nouvel essor pour ce magnifique domaine viticole. Avec leur passion du vin et leur investissement, ils vont rapidement savoir s’entourer afin de produire millésime après millésime des vins de toujours plus grande qualité. C’est ainsi qu’ils vont être conseillés sur toute la gestion de leur vignoble par Athanase Fakorellis et Michel Rolland (très célèbre œnologue bordelais, intervenant notamment à Clos L’Église à Pomerol, à La Gaffelière, à Troplong Mondot, au Château Citran, ou encore à Smith Haut Lafitte en Pessac-Léognan). Depuis le millésime 2019, Eric Boissenot intervient également sur la propriété pour continuer cette montée en gamme. Il conseille Latour, Margaux, Pichon Comtesse, Brane Cantenac, Léoville ou encore Gruaud-Larose.

Cette gestion parcellaire permet un gros travail au niveau du cuvier, qui se veut être d’une grande précision. Des vins de presse triés sont ajoutés aux grands vins produits par Langoa Barton s’ils sont jugés assez qualitatifs. L’assemblage, lui, est dorénavant effectué au tout début de l’élevage. Pour information, le nom de “Lagravière” souligne la grande qualité des sols de ce vignoble, reconnu pour être situé sur la plus belle croupe de graves de Léognan.

C’est ainsi que le vignoble d’un totalité de 53 hectares de vignes s’exprime en blanc et en rouge. Concernant la production de ces derniers, 46 hectares y sont dédiés, exploités par les cépages suivants : 45% Merlot, 45% Cabernet Sauvignon, 8% Cabernet Franc et 2% Petit Verdot.

En dégustation primeur, il semble que le travail porte ses fruits sur Château Malartic-Lagravière 2019. Le nez sur des notes fruitées et épicées ouvre vers une bouche pleine et juteuse. Les tanins sont fins et la finale, belle. Nous retrouvons l’ADN fumée des graves.

Malartic Lagravière 2019 est un vin fait d’un assemblage de 56% de cabernet sauvignon, de 41% de merlot et de 3% de cabernet franc. Il a profité d’un élevage sur lies en barriques de chêne, qui a duré un an et demi. 65% de bois neuf.

Le millésime 2019 est sans aucun doute l’un des meilleurs vinifié par Malartic Lagravière. Le climat si spécial de 2019 a permis à son terroir de se révéler au meilleur de ses capacités. Les merlots produits apportent beaucoup de rondeur au vin dégusté en primeur, alors que les cabernets montrent ici leur grande finesse notamment au niveau des tanins.

Vous pouvez également profiter de la version blanc, Malartic-Lagravière blanc.

Sinon, l’AOC Pessac-Léognan offre d’autres beaux domaines viticoles qu’il ne faut pas hésiter à découvrir, comme Château Carbonnieux 2015, Château Haut-Bailly 2015, Château la Mission Haut-Brion 2015 ou encore Château Latour Martillac 2015.

Les pépites



Voici la page d’achat ou de vente du vin en primeur Château Malartic-Lagravière 2019.

Voici notre sélection des vins en primeurs 2019.

Les autres millésimes : Primeurs 2020 à l’achatPrimeurs 2018 à l’achatBordeaux 2017 à l’achatBordeaux 2016 à l’achatLanguedoc-Roussillon à l’achat

Quelques autres références en primeurs 2019 :