Château Beaumont 2019

Haut-Médoc

9.60HT

La bouteille de 0.75L

Primeur

2019

Vin rouge

Le Château Beaumont est un grand vin de l’appellation Haut-Médoc. Il n’a pas été classé lors du classement de 1855, mais a ensuite obtenu la reconnaissance des professionnels du monde du vin, puisqu’il est aujourd’hui « Cru Bourgeois ».

C’est en 1824 que naît le vignoble de Beaumont, ce qui en fait l’un des plus anciens crus bourgeois. En 1986, le Château Beaumont entame sa 12e vie avec l’arrivée du groupe GMF qui s’associe au groupe japonais Suntory pour créer la Société Grands Millésimes de France.

Cette propriété viticole se situe vraiment très proche de l’appellation Margaux et de l’appellation Saint-Julien, sur la rive gauche du vignoble bordelais. Ils effectuent un gros travail à la vigne afin de respecter au mieux le terroir. C’est pourquoi depuis 2004, le Château Beaumont travaille en respectant le cahier des charges « Terra Vitis », synonyme de viticulture très proche du bio. La propriété est également certifiée au plus haut niveau du HVE (Haute Valeur Environnementale). Ce grand vin puise ainsi sa finesse et sa délicatesse dans les graves profondes des meilleurs sols du Haut-Médoc.

Le vignoble de 113 hectares de vignes d’un seul tenant sont plantées à 53 % en cabernet sauvignon, à 42% en merlot et à 5% en petit verdot.

En dégustation, le nez est charmeur et fruité. La bouche veloutée mais vive offre une belle palette aromatique. Nous finissons avec une belle une finale moyenne.

L’AOC Haut-Médoc longe le court supérieur de l’estuaire de la Gironde. Elle compte sur son territoire 5 grands crus classés de 1855 : Château La Lagune, Château La Tour Carnet, Château Belgrave, Château Cantemerle et Château de Camensac.

Les pépites



Vous êtes sur la page du vin primeur Château Beaumont 2019

Voir notre page des primeurs 2019 – Les autres années : Primeurs 2018Primeurs 2017

Découvrez quelques autres primeurs 2019 :

A lire aussi, l’histoire du vin primeur des grands châteaux et notre article sur la découverte des primeurs 2019.