conseils et services

+33(0)5 57 40 59 36
  • mon compte
  • mon panier

Notre commentaire sur les Primeurs 2023

16 avril 2024
chai chateau pontet canet pauillac [Crédit : Nouveau cuvier de Pontet Canet]

PRIMEURS 2023 | Notre avis et nos conseils d'achat après dégustations des grands vins de Bordeaux en primeur

 

Suite à la semaine entière de dégustation du 22 au 26 Avril, nous sommes heureux de vous faire parvenir notre commentaire sur les vins primeurs de Bordeaux millésime 2023. 

2023 est un millésime qui débute fraichement. L’hiver donne des températures faibles. C’est une bonne nouvelle pour le développement de la vigne car cela empêche un débourrement précoce. Cela réduit alors considérablement les risques de gel et autres maladies tôt dans l’année. Le printemps lui se montre sous un visage plus humide, faisant peser sur les vignobles une pression mildiou importante. Dans l’ensemble, elle est très bien gérée par les viticulteurs ayant une forte capacité d’adaptation et de réponse à ces conditions. Les autres se voient malheureusement sévèrement touchés, notamment sur les merlots. Cela explique leur part moins importante dans les assemblages que sur les millésimes précédents. Les terroirs du Médoc, proches de l’estuaire et particulièrement bien ventilés, ont très bien résisté. La floraison se fait de manière extrêmement rapide et complète. Aucune coulure ni millerandage. L’été chaud manque cependant de soleil jusqu’au 16 Août. Arrive alors une période caniculaire et un été indien qui vont permettre aux raisins d’atteindre une maturité aromatique et tannique de grande qualité. Les vendanges vont donner le sourire aux vignerons avec de beaux rendements. Des raisins bien mûrs et un état sanitaire parfait. 

Les vinifications se sont déroulées dans les chais sereinement. Délicatement, les maitres de chai ont cherché à préserver les bouquets aromatiques, tant sur les vins blancs secs, liquoreux que sur les vins rouges. Cela donne des structures harmonieuses et des vins dont la buvabilité débute plus jeune, tout en gardant un grand potentiel de garde. Les degrés alcooliques plus faibles (1% de moins chez certains châteaux bordelais) est aussi une nouvelle bien accueillie par les dégustateurs.

 

Rive droite de Bordeaux : nos conseils d’achat sur les vins primeurs 2023

 

Saint Emilion

Réussites exceptionnelles : Cheval Blanc, Angélus.

Nous avons beaucoup aimé : Pavie, Canon, Beau-Séjour Bécot, Troplong Mondot, Figeac, Larcis Ducasse, Trotte Vieille, Clos Fourtet, Valandraud, La Mondotte, Canon La Gaffelière, Pavie Macquin, Croix de Labrie, Carillon d’Angélus, Berliquet, Rocheyron, Fonplégade, La Gaffelière, Grand Corbin Despagne, Clos de l’Oratoire.

Nous avons aimé : Corbin, Dassault, Haut-Brisson, Villemaurine, Monbousquet, Fonroque, Mondot, Soutard, Laroque, Badette, Closerie de Fourtet, Croix Canon, Jean Faure, Franc Mayne, Côte de Baleau, Laroze, Tour Saint Christophe.

 

Pomerol

Réussite exceptionnelle : Vieux Château Certan.

Nous avons beaucoup aimé : L’Eglise Clinet, Nénin, Beauregard, Petit-Village, Clinet, Gazin, La Croix de Gay.

Nous avons aimé : Rouget, Feytit-Clinet, La Petite Eglise, La Pointe, Le Gay.

 

Rive gauche de Bordeaux : nos conseils d’achat sur les vins primeurs 2023

 

Pessac Léognan

Très grande réussite sur les vins blancs secs. Ils sont racés, élégants et fins.

Réussites exceptionnelles : 

Blanc : Haut-Brion, La Mission Haut-Brion.

Rouge : Haut-Brion, La Mission Haut-Brion.

Nous avons beaucoup aimé : 

Blanc : Domaine de Chevalier, Larrivet Haut-Brion, La Clarté, Pape Clément, Latour Martillac, Olivier.

Rouge : Le Clarence de Haut-Brion, La Chapelle de la Mission Haut-Brion, Malartic Lagravière, Pape Clément, Latour Martillac, Domaine de Chevalier, Larrivet Haut-Brion

Nous avons aimé : 

Blanc : Malartic-Lagravière, Carbonnieux, Bouscaut, Caroline

Rouge : Picque Caillou, Fieuzal, Haut-Bergey, Olivier.

 

Sauternes

Nous avons beaucoup aimé : Climens, Lafaurie-Peyraguey, Doisy Daëne, Suduiraut, Rieussec, Clos Haut-Peyraguey, Coutet.

Nous avons aimé : Rayne Vigneau, Guiraud, Sigalas Rabaud, Myrat.

 

Margaux

Réussites exceptionnelles : Margaux, Pavillon Blanc.

Nous avons beaucoup aimé : Brane Cantenac, Palmer, Pavillon Rouge, Cantenac Brown, Giscours, Prieuré-Lichine, Rauzan Gassies.

Nous avons aimé : du Tertre, Baron de Brane, Le Coteau, Deyrem Valentin, Alter Ego, Kirwan, Marquis d’Alesme, Labégorce.

 

Saint Julien

Réussites exceptionnelles : Léoville Las Cases, Léoville Barton.

Nous avons beaucoup aimé : Beychevelle, Branaire Ducru, Clos du Marquis, Talbot, Gruaud Larose, Saint Pierre, Gloria.

Nous avons aimé : Langoa Barton, Lagrange, Léoville Poyferré, Lalande

 

Pauillac

Réussites exceptionnelles : Pontet Canet, Pichon Comtesse, Pichon Baron.

Nous avons beaucoup aimé : Mouton Rothschild, Aile d’Argent,  Pichon Comtesse Réserve, Armailhac, Clerc Milon, Grand-Puy Ducasse.

Nous avons aimé : Grand-Puy-Lacoste, Croizet-Bages, Lynch-Bages, Griffons de Pichon Baron, Petit Mouton, Haut-Batailley.

 

Saint Estèphe

Réussites exceptionnelles : Montrose, Cos d’Estournel.

Nous avons beaucoup aimé : Cos d’Estournel blanc, Pagodes de Cos, Dame de Montrose, Tronquoy, Pagodes de Cos blanc, Ormes de Pez, Cos Labory, Pez

Nous avons aimé : Phélan Ségur, G d’Estournel.

 

Autres appellations françaises

Nous avons beaucoup aimé : Potensac, Montlandrie, Clos Puy Arnaud, Chasse-Spleen, La Lagune, Poujeaux, Dalem, Maucaillou, Cantemerle, Belle-Vue, Vieille Cure.

Nous avons aimé : Clos Lunelles, Lanessan, Guibot la Fourvieille, Les Cruzelles, La Chenade, Cambon La Pelouse, Alcée, Aiguilhe, Petit Bocq, la Huste, Clos Floridène rouge et Clos Floridène blanc

Retour