Château Langoa Barton 2019

St Julien

32.90HT

La bouteille de 0.75L

Primeur

2019

Vin rouge

  • Note J. Suckling : 95-96/100

Le Château Langoa Barton est un 3ème cru classé de l’appellation Saint-Julien depuis 1855. Il se trouve sur la rive gauche du vignoble bordelais.

Propriété de la maison de négoce Barton & Gustier à partir de 1821, la propriété viticole bénéficie de son expérience également exprimée au Château Léoville Barton. Il a été acquis lui en 1826. La famille Barton est toujours en possession des deux domaines, et pour la 9ème génération aujourd’hui. Elle est représentée par Lilian Barton-Sartorius qui est maintenant à la tête de Langoa Barton, accompagné de ses deux enfants Damien et Mélanie. A noter que c’est un fait exceptionnel de voir la même famille à la tête d’un vignoble médocain depuis autant de générations.

Le vignoble de cette propriété de famille s’étend sur 25 hectares de vignes, d’un âge moyen de 35 ans. Le terroir d’argile et de graves apporte toute sa richesse aux 9 100 pieds de vignes plantés par hectare (très forte densité donc). L’ensemble du domaine est en fait divisible en 5 secteurs majeurs, composés d’une quinzaine de parcelles chacun. Comme vous pouvez le deviner, l’approche parcellaire pour le Château Langoa Barton est ainsi très importante. Malgré tout, la particularité de ce château est de partager son chai avec son voisin, Léoville Barton. Les fermentations malolactiques et alcooliques sont réalisées dans des grosses cuves. Elles sont thermos-régulées et faites de bois. Nous pourrions qualifier cette méthode de vinification comme traditionnelle. Par la suite, le nouveau millésime bénéficie d’un élevage en barriques de chêne français (dont les neuves représentent entre 50 et 70%). Il va durer environ 18 mois, adaptables en fonction de la qualité du millésime.

Son terroir, composé de graves reposant sur un sous-sol d’argile et de graves profite d’une excellente exposition. Les cailloux présents en nombre permettent, eux, un très bon drainage du sol. L’encépagement est constitué à 57 % de cabernet sauvignon, 34 % merlot et de 9 % cabernet franc.

Tous les efforts de la famille Barton se ressentent ainsi en dégustation. En effet, le nez est sur les arômes de fruits rouges et noirs, mais aussi de violette. En bouche, le vin est rond et juteux, avec une très belle palette aromatique qui s’exprime sur le palais. Une très bonne longueur pour finir.

N’hésitez pas à attendre un certain temps en cave avant de le déguster. En effet, ce grand cru est doté d’une forte capacité de vieillissement, estimée entre 12 et 30 ans. Grande garde !

L’AOC Saint Julien ne cesse de nous offrir, millésime après millésime, des vins d’une très grande constance et d’une très grande finesse. Malgré le fait qu’elle soit la plus petite appellation du Médoc avec ses 910 hectares de vignes, elle compte tout de même onze crus classés du classement de 1855 sur son terroir. Cela représente 80% de sa production. Vous trouverez par exemple Château Beychevelle, Château Gruaud Larose, Château Lagrange, Château Léoville Las Cases ou encore Château Léoville Poyferré.

Les pépites