Château Belle-Vue 2019

Haut-Médoc

12.30HT

La bouteille de 0.75L

Primeur

2019

Vin rouge

  • Note J. Suckling : 90-91/100

Livraison des vins en primeur début 2022

Se trouvant à proximité de Margaux, nous découvrons en appellation Haut-Médoc le Château Belle-Vue. Sa qualité a été reconnue récemment par son entrée au classement en 2020 en tant que Cru Bourgeois Exceptionnel. C’est une pépite de son AOC.

Il a connu de nombreuses batailles au cours de son histoire. Mais aujourd’hui, c’est surtout pour la qualité des vins qu’il produit que le Château Belle-Vue est réputé, millésime après millésime. De nombreuses récompenses lui seront décernées à partir du XIXème siècle.

Vincent Mulliez, déjà propriétaire des voisins Bolaire et Gironville, rachète Château Belle-Vue en 2004. De par son expérience, il reconnait un terroir exceptionnel qu’il souhaite hausser au niveau des plus beaux crus du secteur. Suite à son décès prématuré en 2010, Isabelle, son épouse, en a repris la gestion. En mémoire de son époux, elle continue ce qu’avait entamé Vincent Mulliez sur cette propriété viticole. Les trois vignobles du Médoc profitent ainsi de sa détermination et de sa passion. Les derniers millésimes de Belle-Vue sont régulièrement salués par la presse et les critiques internationaux, recevant également des médailles.

Isabelle est depuis 2020 entourée par un co-gestionnaire, Marin Mulliez. Durant une dizaine d’années, Vincent Bache-Gabrielsen s’est affairé au travail de la vigne et à celui dans le chai pour continuer la montée en gamme du Château Belle-Vue. Maintenant devenu Directeur du Château Pédesclaux, il a récemment passé le témoin à Yannick Reyrel.

Tout est fait sur le domaine viticole pour respecter l’environnement. La certification du vignoble en HVE, Haute Valeur Environnementale, le prouve. Les 14,6 hectares de vignes sont cultivés avec des techniques anciennes. Les vignes, dont l’âge moyen est 30 ans, reçoivent les plus grands soins. Les plus anciennes datent en fait de 1907. Dans cet éternel soucis de qualité et d’excellence pour ces grands vins, les rendements sont maîtrisés. La maturité des raisins est mesurée par les œnologues avant de récolter.  Une fois un premier tri effectué, le travail se poursuit au chai. La plus grande attention est portée à la vinification pour ensuite faire profiter le nouveau millésime d’un élevage en barriques de chêne. Tout est contrôlé pour produire le plus grand vin possible.

L’encépagement est lui assez classique, malgré une forte présence de petit verdot : 53% de cabernet sauvignon, 25% de merlot et 20% enfin de petit verdot et quelques infimes pourcents de carménère et cabernet franc.

Le Château Belle-Vue 2019 est un grand millésime en dégustation. Le nez présente une palette aromatique très florale avec quelques notes d’épices. La matière est dense et concentrée, avec des tanins très fins et généreux. La finale est longue et expressive. Sans aucun doute, cet excellent rapport qualité/prix saura séduire les amateurs et connaisseurs de grands vins.

Son voisin, le Château Giscours, saura également vous séduire en dégustation.

Les pépites



Voir les autres vins sur notre page vins primeur 2019

Les autres années : Vins primeur 2018Vins primeur 2017