Château Charmail 2019

Haut-Médoc

14.00HT

La bouteille de 0.75L

Primeur

2019

Vin rouge

  • Note J. Suckling : 91-92/100

Livraison des vins en primeur début 2022

Le Château Charmail, Cru Bourgeois du Médoc tient son nom de son histoire qui remonte au 16ème siècle, à savoir la famille Trevey de Charmail qui s’installa à cette époque dans le Médoc, à Saint-Estèphe. Ce ne sera qu’à partir du 18ème siècle que la vigne sera plantée et exploitée pour produire du vin. C’est en fait en 1980 qu’un agronome se nommant Olivier Sèze achète la propriété viticole et y fait construire le château. Il participera grandement au renouveau de ce vignoble du Château Charmail, grâce à sa quête de l’excellence.
Le domaine viticole est acquis en 2008 par Bernard d’Halluin. En collaboration avec Olivier Sèze, ancien propriétaire, ils travaillent afin de produire les meilleurs grands vins possible pour Charmail.

Le château se situe en bord de Gironde. Le vignoble est constitué d’un seul tenant et s’étend presque jusqu’au bord de l ‘eau. Cela représente maintenant 22 hectares de vignes plantées et exploitées pour produire un grand vin.

Ainsi, plantés sur le terroir de Charmail, nous retrouvons les cépages suivants : 48% Merlot, 30% Cabernet Sauvignon, 20% Cabernet Franc, 2% Petit Verdot.

A la dégustation, les vins offrent au nez des arômes fruités avec des notes de mûre et cassis. La bouche fraiche et élégante est très aromatique. La longueur est belle.

AOC Haut-Médoc :

Dans le Médoc, grande région viticole du vignoble bordelais, nous retrouvons l’appellation Haut-Médoc. Elle ne produit que des vins rouges. Il y a notamment 6 appellations communales de renommée : Margaux, Moulis, Listrac, Saint-Julien, Pauillac et Saint-Estèphe. Elles occupent les terroirs les plus prestigieux. La majorité des crus classés y sont d’ailleurs localisés. L’AOC couvre une surface très vaste qui suit le cours supérieur de l’estuaire. Le cabernet sauvignon y est roi sur ce vignoble, suivi du cabernet franc, du petit-verdot et du malbec. 5 grands crus de cette appellation Haut Médoc figurent dans le classement datant de 1855. Les vignes s’expriment ici sur des graves et des sols argilo-calcaires.

Il en résulte des vins à fort potentiel de garde. Cependant, ils peuvent aussi être bus jeunes, avec des tanins puissants.

Les pépites



Voir les autres vins sur notre page vins primeur 2019

Les autres années : Vins primeur 2018Vins primeur 2017

Découvrez quelques autres primeurs 2019 :