Château de Pressac 2019

Grand Cru Classé

St Émilion

24.00HT

La bouteille de 0.75L

Primeur

2019

Vin rouge

  • Note W. Advocate (Parker) : 91-93/100
  • Note J. Suckling : 91-92/100
  • Note Vinous A.Galloni : 93-95/100

Livraison des vins en primeur début 2022

Le Château de Pressac est un grand cru classé de l’appellation Saint-Emilion.

Il fut fondé au Moyen-Âge, en témoigne sa porte médiévale. Le Château fut ensuite fortifié plusieurs fois. C’est au Château de Pressac en 1453, à l’issue de la victoire française à Castillon-la-Bataille, qu’a eu lieu la reddition mettant fin à la guerre de Cent Ans.

En 1997, Jean-François et Dominique Quenin acquièrent la propriété. Ils effectuent à leur tour d’importants travaux d’amélioration et d’extension du vignoble. 5 hectares ont par exemple été créés en terrasse. Il est nécessaire également de faire une grande rénovation des outils de production ainsi qu’au chai pour les vinifications des futurs millésimes.

Localisé à Saint Etienne de Lisse (village à l’Est de Saint Emilion), le Château se trouve au bord d’une grande bute. C’est ainsi que les 42 hectares qui forment le Château de Pressac dominent la vallée de la Dordogne. 36 hectares sont plantés en vignes et forment ainsi d’un seul tenant le vignoble du château. Trois types de sols forment son terroir : le plateau calcaire, les coteaux argilo-calcaire et les pieds de côtes de l’appellation Saint-Emilion. Tout est idéalement exposé et disposé à produire des grands crus. Par ailleurs, sûrement lié à son histoire, les propriétaires du Château de Pressac ont eu la volonté de faire un retour à la viticulture de l’époque. C’est ainsi qu’ils labourent encore grâce aux chevaux (un peu comme au Château Pontet-Canet à Pauillac) et qu’ils ont essayé la culture biologique, sans en être certifiés.

Grâce au spécialiste des terroirs locaux, Claude Bourguignon, beaucoup de pieds de vignes ont été déracinés puis replantés en terrasses. Egalement, de nouveaux cépages sont cultivés à Pressac, ce qui casse un peu la tradition de Saint-Emilion. En effet, ont été introduits le Malbec et le Carménère. L’encépagement qui en découle est donc le suivant : 69 % Merlot, 18 % Cabernet franc, 9 % Cabernet Sauvignon, 2,5 % Pressac (Malbec), 1,5 % Carmenère. La densité de plantation oscille entre 5 500 et 6 000 pieds de vigne par hectare.

Assemblage de Château de Pressac 2019 : 77% de merlot, 11% de cabernet sauvignon, 9% de cabernet franc, 2% de carménère et 1% de malbec.

Élevage du nouveau millésime du grand cru classé en barriques pendant 16 à 18 mois. 50% de bois neuf.

Lors des dégustations primeurs, le Château de Pressac 2019 nous a offert un nez sur les arômes de fruits noirs et  d’épices ouvre vers une bouche charnue et profonde. L’élevage en barriques de chêne donne un boisé et des tanins intéressants. Une bonne longueur.

L’assemblage de Pressac 2019 est le suivant : merlot (77%), cabernet franc (9%), cabernet sauvignon (11%), malbec (1%), carménère (2%).

Le vignoble entier de l’AOC Saint-Emilion est classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. AInsi, cette appellation nous offre de grands vins à déguster : Château Ausone, Château Canon ou encore Figeac font partie des très grands. Mais vous pouvez également vous offrir des Saint-Emilion plus abordables niveau tarif : Château Fonplégade, Château Badette, Château Soutard, Château Balestard la Tonnelle ou encore Château Bellefont Belcier.

Les pépites



Vous êtes sur la page du vin primeur Château de Pressac 2019

Voir notre page des primeurs 2019 – Les autres années : Primeurs 2018millésime 2020 en primeurmillésime 2017 à Bordeauxmillésime 2016 à BordeauxVin du Languedoc-Roussillon

Découvrez quelques autres primeurs 2019 :

A lire aussi, l’histoire du vin primeur des grands châteaux et notre article sur la découverte des vins primeurs 2019.