Château Branaire-Ducru 2019

St Julien

40.00HT

La bouteille de 0.75L

Primeur

2019

Vin rouge

  • Note W. Advocate : 93-95+/100
  • Note J. Suckling : 95-96/100

Le Château Branaire-Ducru, de l’appellation Saint-Julien, est un 4ème cru classé du Médoc, selon le classement de 1855.

La propriété viticole est issue d’une division des terres du château Beychevelle qui se situe juste en face : à la mort de son propriétaire le duc d’Épernon en 1661, le vignoble de Beychevelle est démembré pour permettre le paiement des dettes et ses biens sont remis à la couronne de France en 1666. Jean-Baptiste Braneyre, notaire royal à Bordeaux, rachète une partie du vignoble en 1680. Ses descendants, la famille Duluc, font construire le Château actuel de Branaire-Ducru en 1824. Au début du XXe siècle, le domaine passe aux mains de différentes familles.

Aujourd’hui, le château Branaire-Ducru appartient à la famille Maroteaux.

De 1988 (depuis qu’il en est propriétaire donc) jusqu’à sa mort en Novembre 2017, ce grand cru aura connu l’amorcement d’un renouveau grâce à Patrick Maroteaux. Ce dernier a renouvelé toutes les installations techniques (chai de production, de vinification), fixé une réduction des rendements dans un soucis de qualité, replanté plusieurs hectares de vignes afin de leur rendre leur noblesse. C’est son fils François-Xavier qui a depuis repris la suite du Château Branaire-Ducru. Ce vignoble profite maintenant d’un vignoble de 60 hectares de vignes plantées avec les cépages suivants : 65 % de Cabernet sauvignon, 28 % de Merlot noir, 3 % de Cabernet franc et 4 % de Petit verdot.

Les différentes cuvées produites par cette propriété ne cessent de surprendre. A la dégustation, le nez est mûr sur des aromatiques de fruits rouges. En bouche, ce vin est suave et équilibré. Les tanins ne sont pas trop agressifs. Une belle finale. Ils profitent d’une période d’élevage en fûts de chêne.

AOC Saint-Julien :

Entre les appellations de Pauillac et de Margaux, deux des plus connues du vignoble bordelais, l’AOC Saint-Julien a trouvé sa place : le centre géographique du Médoc. C’est la plus petite appellation, puisqu’elle ne comptabilise que 910 hectares de vignes exploités (6% du vignoble médocain). Elle est dotée d’un terroir assez exceptionnel, tout comme ceux de Margaux et de Pauillac. Il se constitue de sols de graves, de cailloux et de marnes. Ce sont de doux vallonnements. Tout cela est particulièrement propice à l’exploitation des cépages suivants : cabernet franc, merlot, cabernet sauvignon et malbec.

Elle compte sur son territoire onze crus classés du classement de 1855, ce qui fait 80% de l’appellation, malgré le peu d’hectares de vignes que cette AOC représente. Nous retrouvons par exemple le fameux Château Léoville Las Cases ou encore les châteaux Talbot, Ducru-Beaucaillou et Beychevelle. Ce sont des vins vinifiés pour vieillir. En dégustation, ils sont harmonieux, fins et puissants. La bouche a de très beaux tanins, elle est charnue et magnifiquement structurée.

Les pépites



Voir notre page vin primeur 2019

Les autres années : Vin primeur 2018Vin primeur 2017

Découvrez quelques autres primeurs 2019 :