conseils et services

+33(0)5 57 40 59 36
  • mon compte
  • mon panier
  • Château Laroque 2021
  • Château Laroque 2021

Château Laroque 2021

Description

28,56 € TTC

La bouteille de 0.75 L

Un conseil : 

+33(0)5 57 40 59 36

Forfait livraison 18 € - OFFERTE à partir de 600 € d’achat et 36 bouteilles

Paiement 100% sécurisé par CB

Notes des critiques de vin

James Suckling : 93-94/100

Vinous Antonio Galloni : 93-95/100

Wine Advocate : 92-95/100

Wine Independent L.Perrotti : 91-93/100

Vinous Neal Martin : 91-93/100

Yves Beck : 95-96/100

Jane Anson : 93/100

La RVF : 92-94/100

Terre de Vins : 94-95/100

Alexandre Ma : 92-94/100

Jeff Leve : 91-93/100

Decanter : 93/100


Autres millésimes disponibles

  • 2023
  • 2022
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2016
  • 2015

Description

Château Laroque 2021 est un vin rouge de Bordeaux. Il est grand cru classé sur l'appellation Saint Emilion.

Propriétaire : famille Beaumartin.

Second vin : Les Tours de Laroque.

Élevage du vin primeur 2021 Laroque : pendant 15 à 18 mois, le nouveau millésime passe en barriques, mais aussi en foudres de chêne. Un premier soutirage est effectué au milieu.

Château Laroque 2021, assemblage : 99% merlot et 1% cabernet franc.

Laroque 2021, dégustation en primeur : le nez est à la fois sur des arômes floraux et épicés. En bouche, de légères notes salines se mêlent à des tanins bien structurés. La bouche est équilibrée et élégante.

Œnologue : David Suire. 
 

En bouteille, potentiel de garde : Château Laroque est un vin qui peut attendre 10, 15 ans en cave pour être à son apogée.

taux/degré d'alcool : 13,5%.

Viticulture :

Le vignoble de Château Laroque est le plus grand de l'appellation Saint Emilion. Il représente aujourd'hui 61 hectares. Au cours du millésime 2015, David Suire arrive en temps que tant que Directeur d'exploitation du grand cru classé. Afin de mieux connaître l'exploitation viticole, il va lancer une étude pédologique de l'ensemble. Ainsi, il obtient une connaissance précise des sols présents ici. Les cépages sont alors étudiés pour correspondre aux caractéristiques présents sur ce terroir.

Autour du château Laroque, le terroir est très proche de celui identifiable à Canon ou à Clos Fourtet. En effet, le calcaire est affleurant, avec une très légère couche d'argile. Si nous nous tournons vers l'est, les sols sont faits d'argiles rouges mélangées à des molasses agenaises. Cela rappelle grandement les vignobles de Troplong-Mondot ou de Pavie Macquin. Sur les coteaux, eux exposés ouest, les vignes tirent profit de molasses du fronsadais. C'est cette géologie qui a fait la réputation de vins d'exception comme Ausone ou encore Tertre Roteboeuf. Enfin, la plaine de Laroque présente un profil de sols bruns, qui n'intègrent pas les assemblages du grand vin.

Ainsi, deux cépages font le plaisir de David Suire et ses équipes viticole et au chai. Le merlot, majoritaire, exploite le calcaire et apporte fruit, croquant et générosité en dégustation. Le cabernet franc amène lui de la longueur sur la finale des vins de Laroque, ainsi que de la fraicheur. Les vignes sont enherbées dans le rang pour protéger les sols et l'environnement. Sinon, elles sont semées avec des céréales. Les forêts et les haies sont entretenues pour favoriser la biodiversité.

Vieux de plus de 50 ans en moyenne, le vignoble de Château Laroque est planté avec une densité de 5700 pieds/hectare. Un tri massal est pratiqué pour conserver les raisins de la meilleure qualité possible. Les vendanges manuelles sont faites lorsque les baies sont à maturité parfaite, aromatique comme tannique. Elles sont contrôlées par unité de terroir. Le tri sur pied puis au chai débouche sur une mise en cuve par gravité. Cela a pour objectif de protéger de le fruit, de garder les arômes et la fraicheur. L'encuvage se fait par baies entières. Les vinifications se font au parcellaire pour gagner en précision, dans des cuves en béton de petite capacité. Les macérations ont pour but plus de touche saline et de chair. Les fermentations alcoolique et malolactique sont suivies de près.

Millésime 2021 au Château Laroque :

L'année fut pluvieuse durant l'hiver et le printemps. Les sols se sont chargés en eau à Laroque. La menace du gel fin Avril n'a pas aidé l'équipe viticole à dormir sereinement. Les vignes dans les plaines ont bien sûr été davantage touchées. Les rendements ont pris un coup. Heureusement, le mois de Septembre a vu débuter un été indien tant attendu par les vignerons. Les raisins ont fini de mûrir tranquillement, profitant du soleil sur le vignoble de Saint Emilion. Il fallait attendre au maximum afin de vendanger, si l'état phytosanitaire le permettait bien évidemment.

Date des vendanges : du 4 au 15 Octobre 2021. Rendements de 41 hL/hectare.

L'AOC de la rive droite offre des grands vins aux consommateurs. Vous trouvez Côte de Baleau 2021, Pierre 1er 2021, La Clotte 2021, Badette 2021, Berliquet 2021, Canon La Gaffelière 2021, Corbin 2021 ou encore Ferrand 2021.

Le vignoble de Château Laroque est quasiment inexistant lorsque la famille Beaumartin rachète ce grand cru classé en 1935. Il va falloir attendre 28 ans pour voir la vigne à nouveau présente sur plus de 40 hectares. C’est le début de la production de vins rouges de Bordeaux de grande qualité. Pendant longtemps, l’exploitation viticole va être gérée par un membre extérieur à la famille, Bruno Sainson (il débute en 1982). Il va rénover les vignes, le chai, le cuvier … Cela porte ses fruits en dégustation.

Xavier Beaumartin arrive au début des années 2000 afin de s’engager sur la propriété viticole. C’est ainsi qu’en 2015, il s’entoure de David Suire qui vient remplacer Bruno Sainson. Il arrive fort d’une très belle expérience au sein de 1ers grands crus classés de Saint Emilion. C’est un ancien de Larcis Ducasse, de Beauséjour Duffau ou encore de Bellevue. Comme expliqué, il demande une étude du terroir de Château Laroque. Les premiers millésimes qui sont son œuvre sont déjà très prometteurs. Le 2019 a notamment reçu d’excellentes critiques. Son style se sent rapidement, voulant préserver la fraicheur, l’aromatique du vin, tout en offrant une complexité remarquable en dégustation.