Château Beychevelle 2019

St Julien

65.00HT

La bouteille de 0.75L

Primeur

2019

Vin rouge

  • Note J. Suckling : 93-94/100

Le Château Beychevelle est un 4ème cru classé du Médoc, selon le classement de 1855. Il se situe sur l’appellation Saint-Julien.

Depuis sa construction en 1565 par l’évêque François de Foix-Candale, puis le règne des Ducs d’Epernon (les bateaux à l’époque passant devant la propriété devaient baisser leurs voiles pour saluer le grand amiral de France, le duc d’Epernon), sa reconstruction en 1757 par le marquis de Brassier, son agrandissement par la famille Heine, puis la dynastie de la famille Achille-Fould jusqu’en 1986 le château viticole ne cesse d’étonner ses visiteurs, aussi bien par ses vignobles et la qualité de ses crus, millésime après milésime, que par ses lieux de vie. les famille Heine et Achille ont beaucoup participé au développement du Château Beychevelle jusqu’en 1986.

Aujourd’hui, Château Beychevelle appartient à Pierre Castel depuis 2011, associé à 50% avec le groupe Suntory.

C’est en 2016 que le nouveau chai, considéré par beaucoup comme une merveille de technologie et d’architecture, a pu être inauguré. Tout cela étant combiné pour la productions de très grands vins.

Le domaine (250 hectares dont environ 90 plantés en vigne) est sur des beaux sols de graves garonnaises profondes. Ils sont parfaitement draînés par un réseau de canaux permettant de laisser les pieds de vignes au sec.

Les cépages plantés eux sont : 62 % cabernet-sauvignon, 31 % merlot, 5 % cabernet-franc, et 2 % petit verdot.

Château Beychevelle 2019 est un très beau millésime. A la dégustation, cela révèle des vins au nez sur des arômes de fruits frais noirs, une bouche tannique, voluptueuse et précise, avec une bonne longueur.

AOC Saint-Julien :

Localisée dans le centre géographique du Médoc dans le vignoble bordelais, l’AOC Saint-Julien est voisine des appellations Pauillac et Margaux. Ne comptabilisant que 910 hectares de vignes, soit 6% du vignoble médocain, cela fait d’elle le plus petit vignoble. Son terroir est comparabale en terme de qualité à ceux de Margaux et de Pauillac. Ce sont de doux vallonnements. Il se constitue de sols de graves, de cailloux et de marnes. Tout cela est particulièrement propice à l’exploitation des cépages suivants : cabernet franc, merlot, cabernet sauvignon et malbec.

Malgré le peu d’hectares de vignes que cette AOC représente, onze des crus classés du classement de 1855 se localisent sur cette appellation, ce qui fait 80% de l’AOC. Nous retrouvons par exemple le fameux Château Léoville Las Cases ou encore les châteaux Talbot, Ducru-Beaucaillou et Beychevelle. Ce sont des vins produits pour vieillir. En dégustation, ils sont harmonieux, fins et puissants. La bouche a de très beaux tanins, elle est charnue et magnifiquement structurée.

Les pépites



Voir notre page vin primeur 2019

Les autres années : Vin primeur 2018Vin primeur 2017

Découvrez quelques autres primeurs 2019 :