Château Durfort Vivens 2019

Margaux

Primeur

2019

Vin rouge

Bientôt Disponible

Pour être informé lorsque ce vin sera disponible, cliquez ici

Le Château Durfort-Vivens est un second cru classé de l’appellation Margaux. Il se trouve en son cœur.

La première partie de son nom est tirée d’une famille venant s’installer à Margaux au cours du 14ème siècle. Pour la seconde, la propriété la doit au vicomte de Vivens. C’est lui qui amena le château à son apogée au cours du 19ème siècle. Pour l’anecdote, ce vin fut reconnu parmi les meilleurs (juste après Latour, Margaux et Lafite) dans ses notes par Thomas Jefferson, juste avant de devenir président des Etats-Unis.

C’est en 1937 que la famille Lurton prendra possession du Château Durfort-Vivens. Cette famille est très influente dans le vignoble bordelais de par ses différentes propriétés (Marjosse, Château Bouscaut, Château La Louvière, Desmirail ou encore Château Climens). La gouvernance et la gestion de ce domaine sont maintenant assurées par Gonzague Lurton, fils de Lucien Lurton.

Cultivées sur 3 communes (Margaux, Cantenac et Soussans), les vignes de Durfort-Vivens s’étendent maintenant sur 55 hectares (la propriété en représente 65 en totalité). Elles sont plantées avec les cépages suivants : Cabernet-Sauvignon à 70%, Cabernet-Franc à 6%, Merlot à 24%. Le terroir est constitué de croupes de graves profondes et pauvres. Ils procèdent à des vendanges vertes, travaillent les sols en lutte raisonnée et font profiter à chaque nouveau millésime un élevage en barriques de chêne. Grâce à tous les soins apportés à son terroir, le vin exprime pleinement ses qualités. C’est ainsi que Durfort-Vivens a été lancé dans le processus de conversion du vignoble en biodynamie. Il en a officiellement été certifié en 2016 par l’organisme DEMETER. Mais ce travail n’est pas qu’à la vigne, il est aussi au sein du chai de vinification.

Le résultat est nettement visible lors de la dégustation : nez fruité aux nuances de mûres et d’épices. Bouche concentrée et élégante avec des tanins racés. Belle structure et belle longueur.

l’AOC Margaux n’est pas en reste de grands vins, comme peuvent en attester Château Boyd Cantenac, Château du Tertre, Château Férrière ou encore Château Giscours.

Les pépites