Château les Carmes Haut-Brion 2016

Pessac Léognan

198.00TTC

La bouteille de 0.75L

Vin rouge

Notes des critiques de vin :
  • Wine Spectator : 96/100
  • Wine Advocate (Parker) : 95+/100
  • James Suckling : 97/100
  • La RVF : 19/20
  • JM Quarin : 100/100
  • Decanter : 96/100
  • Jancis Robinson : 17/20
  • Vinous Antonio Galloni : 98/100
  • Yves Beck : 100/100
  • Jeb Dunnuck : 99/100
  • Anthocyanes Y.Castaing : 98/100
  • Jeff Leve : 98-100/100

Les autres millésimes de Château les Carmes Haut-Brion

Élevage : 24 mois dans 65% de fûts neufs, 35% fûts d’un vin. Passage aussi en foudres, cuves ciments et jarres de terre cuite.

Degré d’alcool : 13,5%.

Dégustation de Yves Beck : “Rouge grenat aux reflets pourpres. Puissance et finesse ! C’est ma maxime que j’utilise quand je sens qu’un vin est capable d’allier la finesse et la puissance, mais en général c’est au niveau gustatif que ceci se passe. Carmes Haut-Brion le fait déjà au nez ! La complexité est effarante dans son style avec une cohabitation parfaite entre les nombreux composants du bouquet. Que ce soit au niveau minéral, avec de la graphite ou au niveau fruité avec des notes de cassis, groseilles, cerises, feuilles de thé mais, et c’est un point crucial, également de la fraîcheur, même des notes végétales, mais des notes végétales mûres ! Si je résume mon entrée en matière, le nez de ce vin est simplement parfait. Sous tout point de vue. Il est puissant, complexe, fin, authentique, marqué par le terroir et par l’équipe qui l’a élevé. Même les notes d’élevage sont reléguées au rang d’assistant olfactif tandis que le reste des éléments dirigent les opérations.

La mise en bouche est, et il n’est guère possible d’attendre autre chose, exceptionnelle. Elle se montre précise, claire et va droit au but. Elle est étonnamment racée, d’entrée et c’est bien l’acidité qui à la main sur le corps. Les tannins sont compacts, puissant et d’une rare finesse. Ils se développent très lentement et reflètent bien les aptitudes du nez, soit rallier la puissance, la finesse et la race. Le vin est d’une rare perfection et pourtant, il a encore du potentiel à exploiter, quelques détails à régler, mais au vu de ce qu’il montre actuellement on peut déjà assumer le fait qu’il dépassera de nombreuses attentes.”

Potentiel de garde des bouteilles : jusqu’en 2045 sans problème.

Superficie totale du vignoble en 2016 : 25,5 hectares, dont 6,4 qui sont destinés à la production du grand vin.

Densité de plantation : 10 000 pieds/hectares avec un âge moyen des vignes en 2016 de 41 ans.

Type de terroir : Graves du Mindel sur socle argilo-calcaire

Les vendanges ont été 100 % manuelles et faites du 21 septembre au 8 octobre 2016.

Découvrez les toutes en cliquant ici