Château Pavie Macquin 2021

1er Grand Cru Classé B

St Émilion

67.20HT

La bouteille de 0.75L

Primeur

2021

Vin rouge

Notes des critiques de vin :
  • Wine Advocate (Parker) : 93-95/100
  • James Suckling : 94-95/100
  • Vinous Neal Martin : 92-94/100
  • La RVF : 95-96/100
  • Bettane et Desseauve : 95-96/100
  • Decanter : 94/100
  • Vinous Antonio Galloni : 92-94/100
  • Yves Beck : 94-96/100
  • Terre de Vins : 97/100
  • Jeb Dunnuck : 93-95/100
  • Jane Anson : 94/100
  • Anthocyanes Y.Castaing : 94-96/100
  • Jeff Leve : 92-94/100
  • Alexandre Ma : 95-97/100
  • Markus del Monego : 97/100

Livraison des vins en primeur au premier semestre 2024

Les autres millésimes de Château Pavie Macquin

Le primeur Château Pavie Macquin 2021 est un vin rouge de l’appellation d’origine contrôlée Saint Emilion. Dans le dernier classement, il a été reconnu 1er grand cru classé “B”.

Propriétaire : Famille Corre-Macquin.

Élevage : durant 16 à 20 mois, ce cru classé évolue en barriques de chêne. La moitié est en bois neuf. Le 1er soutirage réalisé est fait entre le 6ème et le 10ème mois. Le deuxième est fait juste avant la mise en bouteilles. Collage et filtration si jugés nécessaires.

Assemblage : 79% Merlot, 19% Cabernet Franc et 2% Cabernet Sauvignon.

Dégustation : un grand cru avec une structure bien faite. En bouche c’est dense avec de la matière, et raffiné en même temps. Les tanins s’intègrent bien dans ce style droit et séduisant. Du volume et une palette aromatique très large.

Œnologue consultant : Stéphane Derenoncourt.

En bouteille, potentiel de garde du vin primeur Pavie Macquin 2021 : ce vin peut patienter en cave et vieillir tranquillement.

Degré d’alcool de ce Saint Emilion : 13,5%.

Viticulture :

15 hectares composent le vignoble de Château Pavie Macquin. Cela offre une production qui tourne aux environs de 66 000 bouteilles de vin rouge par an. Les rendements sont en effet relativement hauts dans des millésimes classiques : 47 hL/ha. Âgées de 35 ans en moyenne, les vignes sont plantées avec une densité de 6 600 pieds. Il faut savoir qu’ici, tous les terroirs exploités sont argilo-calcaires. Cependant chacune des parcelles s’exprime de manière différente, en fonction du type d’argile qui en fait sa composition. Cette dernière permet de stocker l’eau en temps de forte pluie, pour la restituer à la plante lorsqu’elle en a besoin. Cela ajouté au calcaire à astéries donne des sols exceptionnels et qui sont jugés tardifs pour Saint Emilion. Le mélange offre des vins en dégustation avec une belle puissance et des notes minérales bien présentes.

Les pratiques culturales de la vigne sont tournées vers le respect de l’environnement. N’ayant pas la volonté de s’enfermer derrière une certification, l’agriculture biologique n’est pas officiellement reconnue sur le vignoble de Pavie Macquin. Mais tout est réalisé dans la recherche de l’excellence, de la qualité en dégustation pour les futurs vins. Un programme de replantation a été lancé pour pallier aux pieds qui disparaissent mais également pour adapter encore davantage l’encépagement au terroir. Bien sûr, le merlot est le cépage majoritaire, accompagné par le cabernet franc. Une sélection massale a lieu pour ensuite avoir une densité encore plus importante dans les rangs.

Suite à plusieurs dégustations des fruits de la vigne, les vendanges manuelles sont déclenchées dès que les arômes et la concentration sont jugés de bonne qualité, que la maturité est là. Tri sur pied puis au chai. Encuvage réalisé de façon gravitaire pour préserver les baies entières intactes. Les vinifications vont débuter au sein des cuves en béton et en bois. Elles correspondent au parcellaire utilisé pour la viticulture par les vignerons.

Stéphane Derenoncourt, oenologue réputé sur la rive droite mais aussi la gauche de Bordeaux, intervient lors de la vinification et de l’assemblage du vin. Il assiste son collègue de toujours, Nicolas Thienpont (propriétaire de la Prade et d’Alcée).

Millésime 2021 au Château Pavie Macquin :

Patience nous ne savons pas le commentaire du domaine.

Le château Pavie Macquin apparait à la fin du XIXème siècle avec son propriétaire Albert Macquin. Benoît et Bruno Corre accompagéns de Jacques et Marie Charpentier sont les dignes descendants. Propriétaires actuels, ils font confiance à Nicolas Thienpont afin de diriger ce domaine viticole. Nous sommes alors en 1994. Ce dernier va s’entourer de l’avis de Stéphane Derenoncourt, œnologue bien connu à Bordeaux. Il suit d’autres vignerons comme à Le Pin Beausoleil, l’Isle Fort, Puygueraud, Saint Pierre, Petit Village, Prieuré-Lichine, Les Carmes Haut-Brion, Larrivet Haut-Brion, Domaine de Chevalier, Smith Haut Lafitte ou encore Talbot.

C’est au cours de l’année 2006 que tout le travail accompli à la vigne et au chai est récompensé. La revue du classement des vins rouges de Saint Emilion le propulse 1er grand cru classé “B”. Pour cela, des investissements conséquents ont été faits, comme la rénovation du vignoble, la création d’une salle de dégustation ayant vue sur le village, la mise en place de nouvelles cuves … Messieurs Thienpont et Derenoncourt appliquent ici de nombreux principes de la biodynamie sans le revendiquer. Les professionnels et amateurs reconnaissent une qualité constante sur les nouveaux millésimes.

Découvrez les toutes en cliquant ici


Découvrez le vin primeur Château Pavie Macquin 2021.

Voir notre page des vins primeurs 2021.

Les autres années : vins primeurs 2020Bordeaux millésime 2018Primeurs millésime 2019Bordeaux 2017Bordeaux 2016Languedoc-Roussillon

Découvrez quelques autres primeurs 2021 :

Lire aussi notre page éditoriale sur les bonnes pratiques d’achat de vins sur internet.