Château Lagrange 2019

3e Cru Classé

St Julien

34.30HT

La bouteille de 0.75L

Primeur

2019

Vin rouge

  • Note Parker : 93-95/100
  • Note J. Suckling : 93-94/100
  • Note Vinous N.Martin : 94-96/100
  • Note Bettane et Desseauve : 95-96/100
  • Note JM Quarin : 92/100
  • Note Decanter : 95/100
  • Note Jancis Robinson : 17/20
  • Note Vinous A.Galloni : 92-94/100

Livraison des vins en primeur au premier semestre 2022

Les autres millésimes de Château Lagrange

Le Château Lagrange est un 3ème Cru Classé du Médoc. Il se situe sur l’appellation Saint-Julien.

Pour vous parler d’Histoire, ce sont les Templiers qui donnent à Lagrange une orientation viticole précoce : la maison noble de Lagrange de Monteil et le tènement de Pellecalhus, l’hôpital et la chapelle au 13 ème siècle.

En 1790 Jean-Valère Cabarrus, armateur de navires et influant négociant, investit dans la propriété bordelaise et construit sa distribution commerciale.

Après une période de déclin, le groupe japonais Suntory acquiert le Château Lagrange en 1983 pour redonner à ses grands crus leurs lettres de noblesse. Les vignes ont progressivement été restructurées, puis retravaillée. L’outil de production comme le chai a été considérablement modernisé, avec par exemple l’un des cuviers les plus récents du Médoc. L’œnologue Eric Boissenot suit de près les différents étapes de création de ce grand cru. Il est très reconnu dans le vignoble bordelais, au point d’être consultant pour Latour, Lafite-Rothschild, Margaux, Mouton-Rothschild, Palmer, Pichon Comtesse, Pichon Baron, Ducru-Beaucaillou, Brane Cantenac, Léoville Barton, Léoville Las Cases ou encore Gruaud-Larose. Les vinifcations se sont au parcellaire pour gagner en qualité en dégustation des vins de Château Lagrange.

Sur le domaine de 157 hectares, le vignoble couvre 118 hectares de vignes, est en voisinage de celui de château Gruaud-Larose. Il s’étend sur deux croupes graveleuses drainées par les ruisseaux Jalle du Nord et Riou Cla.

L’encépagement de Lagrange est de 67 % cabernet sauvignon, 28 % de merlot, 5 % de petit verdot.

Le millésime 2019 au Château Lagrange s’est présenté avec un printemps humide et un été très chaud et sec. Les vendanges manuelles se sont tenues sur un mois, entre mi Septembre et mi Octobre. Il a fallu tenir compte de chaque cépage pour les récolter à leur pleine maturité aromatique et tannique.

Le Château Lagrange 2019 a été le fruit d’un gros travail de sélection parcellaire et intra parcellaire. Une cuve correspond à une parcelle. Tout a été classé par cépage, par âge de la vigne mais aussi par terroir. Un gros travail pour continuer d’obtenir une qualité croissante. La vinification est précise et la fermentation malolactique se passe via co-inoculation pour le futur vin en primeur de Lagrange.

Fruit d’un assemblage de 80% de cabernet sauvngon, de 18% de merlot et de 2% de petit verdot, le Château Lagrange 2019 profite avant dégustation en primeur d’un élevage (pas terminé au moment de la dégustation !) pendant 21 mois en barriques de chêne dont 50% sont neuves.

En dégustation, Château Lagrange 2019 offre un nez sur les fruits rouges, une bouche dense et élégante avec des tanins fins, et une bonne longueur.

Le Château Lagrange produit un second vin, Les Fiefs de Lagrange 2019, ainsi qu’un vin blanc Les Arums de Lagrange 2019.

Lagrange 2019 fait partie des grands vins de garde qui peuvent patienter dans votre cave avant dégustation.

Livraison des bouteilles de ce grand rouge de Bordeaux pour début 2022.

AOC Saint-Julien :

Entre les appellations Pauillac et Margaux, deux des plus connues du vignoble bordelais, nous trouvons l’AOC Saint-Julien. Dans le centre géographique du Médoc. C’est d’ailleurs la plus petite appellation de toute la région du Médoc puisqu’elle ne comptabilise que 910 hectares exploités (6% du vignoble total). Tout comme ceux de Margaux et de Pauillac, son terroir intéresse tous les connaisseurs de vins.  Il se constitue de sols de graves, de cailloux et de marnes. Tout cela est particulièrement propice à l’exploitation des cépages suivants : cabernet franc, merlot, cabernet sauvignon et malbec. Ce sont de doux vallonnements.

Malgré le peu d’hectares de vignes que Saint Julien représente, elle compte onze crus classés du classement de 1855 sur son terroir, ce qui fait 80% de l’appellation. Nous retrouvons par exemple le fameux Château Beychevelle ou encore les châteaux Ducru-Beaucaillou, Talbot, et Léoville Las Cases Ce sont des vins faits pour attendre en cave. En dégustation, ils sont puissants, harmonieux et fins. La bouche a de très beaux tanins, elle est charnue et magnifiquement structurée.

Découvrez les toutes en cliquant ici


Voir notre page des vins primeurs millésime 2019

Les autres années : Primeurs millésime 2018acheter du vin Primeurs 2020acheter du vin Bordeaux 2017acheter du vin Bordeaux 2016acheter du vin Languedoc-Roussillon

Découvrez quelques autres primeurs 2019 :