Château Montrose 2021

2e Cru Classé

St Estèphe

133.00HT

La bouteille de 0.75L

Primeur

2021

Vin rouge

Notes des critiques de vin :
  • Wine Advocate (Parker) : 94-96/100
  • James Suckling : 95-96/100
  • Vinous Neal Martin : 93-95/100
  • La RVF : 95-97/100
  • Bettane et Desseauve : 94-95/100
  • Decanter : 95/100
  • Vinous Antonio Galloni : 94-96/100
  • Terre de Vins : 96-97/100
  • Jeb Dunnuck : 93-95/100
  • Jane Anson : 95/100
  • Anthocyanes Y.Castaing : 95-97/100
  • Jeff Leve : 94-96/100
  • Alexandre Ma : 95-96/100
  • Markus del Monego : 97/100

Livraison des vins en primeur au premier semestre 2024

Les autres millésimes de Château Montrose

Château Montrose 2021 est un second cru classé de l’appellation Saint Estèphe. Grand vin rouge.

Second vin : La Dame de Montrose 2021.

Élevage : un an et demi est nécessaire pour finaliser le grand cru qu’est ce Saint Estèphe. Il se passe en barriques de chêne avec 60% de bois neuf. Huit tonnelleries sont représentées. Du soutirage est réalisé environ tous les 90 jours. Le collage est fait en barriques.

Assemblage : 62% cabernet sauvignon, 31% merlot, 6% cabernet franc et 1% petit verdot.

Dégustation du vin primeur Montrose 2021 : 37% des raisins du millésime sont entrés dans le Grand Vin. Une robe rubis dense. Au nez, super floral, cassis et mûres, un soupçon de violette, avec des notes fraiches, profond. En bouche, élancé et frais, c’est super croquant, il a de la fraîcheur, des épices et une très bonne structure. Les tanins sont puissants mais se tiennent discrètement en arrière-plan, finement mélangés avec le fruit. La finale est longue, fraîche, avec des fruits rouges et beaucoup de race.

Œnologue consultant : Eric Boissenot.

En bouteille, potentiel de garde : il est réputé pour ses vins qui tiennent plusieurs dizaines d’années. Ici, n’hésitez pas à oublier vos bouteilles quelques années. 2028-2055+.

Taux/degré d’alcool : 13,2%.

Viticulture :

Le vignoble est exceptionnel de par sa localisation, mais également grâce à son terroir unique. Fort de 95 hectares, il est construit en un seul morceau. Situées autour des bâtiments, les vignes travaillent des sols drainés naturellement suite à leur construction dans le temps. Ils sont faits de graves associés au sable. la base est elle composée d’argile, permettant de stocker de l’eau pour la plante.

La proximité des pieds permet à l’équipe viticole de Montrose d’avoir une stratégie globale sur l’ensemble de l’exploitation viticole. Le travail à la vigne est parcellaire, pour gagner en précision et en qualité dans les raisins du nouveau millésime. L’un des plus grands morceaux du vignoble de ce second cru classé mesure 2 hectares. Chaque cépage et chaque terroir ont été étudiés afin de correspondre au mieux et de tirer toutes les caractéristiques possibles. Les rendements sont maîtrisés pour garder une concentration de jus importante et donc qualitative dans les raisins.

Sur ce cru de Saint Estèphe, c’est le cabernet sauvignon qui domine l’encépagement avec 60%. Vient ensuite le merlot (32%), puis le cabernet franc (6%) et enfin le petit verdot (2%). Ils sont plantés avec des densités très élevées : autour de 9 000 pieds par hectare. Cela fait suite à un vaste programme de replantation voulu alors par Jean-Bernard Delmas. Le merlot est la source de la rondeur, du fruit croquant dans les vins de ce second cru classé. Le cabernet franc lui amène élégance, fraicheur et un côté plus complexe. Le petit verdot est responsable de la partie épices.

Grâce à la proximité de la Gironde, Château Montrose profite d’un climat protégé des éventuelles périodes gélives. Les vents sèchent les baies sur les pieds durant l’été. Cela évite la pourriture. Les raisins arrivent donc tranquillement à maturité pour obtenir des vendanges manuelles de qualité. Ils intègrent un cuvier construit pendant le millésime 2000. Juste avant, un tri optique est fait. 92 cuves faites en inox prennent alors le relai. Leurs tailles sont adaptées aux différentes parcelles pour permettre des vinifications et des assemblages sur mesure. Lors des écoulages réalisés au chai, toutes les cuves sont faites séparément afin de maintenir la typicité aromatique de chacune. Les vins de presses les plus qualitatifs sont gardés pour intégrer le grand vin rouge de Château Montrose par la suite.

Une réflexion est faite afin de convertir l’ensemble du vignoble de ce Saint Estèphe en viticulture biologique.

Millésime 2021 :

Le nom de Montrose vient tout simplement de ses coteaux qui devenaient à l’époque roses suite à la bruyère. Les marins présents sur la Gironde appelaient ce terroir le “Mont Rose”. 50 hectares sont déjà présents en 1850.

Les différents propriétaires vont développer la qualité des vins jusqu’à ce qu’il intègre le classement de 1855. Il est reconnu directement second cru classé aux côtés d’autres comme Ducru-Beaucaillou. Au fil des siècles, les vignerons vont se succéder sur ce terroir en continuant de développer la vigne et le savoir-faire afin d’assembler des grands vins. La famille Charmolüe va grandement participer à la construction de la réputation de Montrose à travers le monde.

En 2006, les frères Bouygues, Martin et Olivier, rachètent ce domaine bordelais. Avec leurs moyens, ils s’offrent un bijou de Saint Estèphe. C’est leur père, grand amateur est connaisseur de vin, qui leur fit découvrir ce domaine viticole. Phélan Ségur, vignoble voisin, leur vendra 22 hectares en plus.

Jean-Bernard Delmas arrive en temps que directeur avec toute son expérience en 2006. Cela dure jusqu’en 2011. Il était auparavant à la tête de Haut-Brion, rien que ça. Il arrive pour produire des vins d’excellence à chaque millésime. De fait, en dégustation ces crus du Médoc progressent d’année en année. L’ensemble du chai, du cuvier et du chai à barriques sont rénovés en 2013. Les vinifications et assemblages gagnent ainsi en précision et en qualité. Pour cela, ils demandent aussi les conseils d’Eric Boissenot, célèbre œnologue bordelais. Il travaille aussi avec Rauzan Ségla, Branaire-Ducru, Brane Cantenac, Palmer, Cos d’Estournel, Margaux, Calon Ségur (et donc Capbern aussi), Grand Puy Lacoste … Mais aussi Talbot, Lafite Rothschild, Léoville Las Cases, Mouton Rothschild, Pichon Baron, Beychevelle ou encore Pichon Comtesse.

Découvrez les toutes en cliquant ici


Voir les autres vins primeurs 202

Les autres années : primeurs 2020Achat Bordeaux 2018 – Vins primeurs 2019Vins à l’achat Bordeaux 2017Vins à l’achat Bordeaux 2016Vins à l’achat Languedoc-Roussillon

Découvrez quelques autres primeurs 2020 :

Voir aussi notre page rédactionnelle sur l’achat de vin en ligne.