conseils et services

+33(0)5 57 40 59 36
  • mon compte
  • mon panier
  • Château Beau-Séjour Bécot 2021
  • Château Beau-Séjour Bécot 2021

Château Beau-Séjour Bécot 2021

Description

60,00 € TTC

La bouteille de 0.75 L

Un conseil : 

+33(0)5 57 40 59 36

Forfait livraison 18 € - OFFERTE à partir de 600 € d’achat et 36 bouteilles

Paiement 100% sécurisé par CB

Notes des critiques de vin

James Suckling : 93-94/100

Vinous Antonio Galloni : 95-97/100

Wine Advocate : 93-95/100

Vinous Neal Martin : 91-93/100

Yves Beck : 96-97/100

Bettane & Desseauve : 94-95/100

Jeb Dunnuck : 92-94/100

Terre de Vins : 96-97/100

Markus del Monego : 95/100

Jeff Leve : 94-96/100

Anthocyanes Y.Castaing : 95-97/100

Decanter : 95/100


Autres millésimes disponibles

  • 2023
  • 2022
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2012
  • 2011

Description

Le vin primeur Château Beau-Séjour Bécot 2021 est 1er grand cru classé "B" de l'appellation Saint Emilion.

C'est l'un des coups de cœur d'Antonio Galloni sur ce millésime.

Propriétaire : famille Bécot.

Élevage : il se passe pendant environ 1 an et demi. Sont utilisés : barriques de chêne (un tiers de bois neuf), cuves d'élevage (un autre tiers) foudres et amphores.

Assemblage : 85% Merlot, 13% Cabernet Franc et 2% Cabernet Sauvignon.

Dégustation : souple et ample, avec une profondeur très intéressante. Tous les éléments s'assemblent sans effort. Les fruits noirs, les épices et la réglisse sont parmi les arômes que l'on découvre au nez et en bouche. Les tanins fondus sont très raffinés pour l'année, tandis que la finale est très longue. Le 2021 est une belle réussite pour ce domaine.

Œnologue consultant : Thomas Duclos.

En bouteille, potentiel de garde du primeur Beau-Séjour Bécot 2021 : si il vieillit en cave, il peut attendre jusqu'à 2050.

Degré d'alcool de ce millésime : 13,5%.

Viticulture :

Beau-séjour bécot, c'est aujourd'hui 16 hectares de vignes. Nous sommes sur un terroir magnifique et historique de l'AOC Saint Emilion : le fameux plateau calcaire. Ce 1er cru est notamment le voisin de noms célèbres comme Château Canon, Beauséjour Duffau Lagarrosse, Bellevue ou encore Clos Fourtet. Une étude des sols a été menée afin de connaître au mieux le vignoble et pouvoir pratiquer le parcellaire. Beau-séjour Bécot se permet ainsi d'obtenir des cépages mieux plantés et mieux cultivés. Ici, le merlot est bien sûr le cépage dominant (80%), accompagné par le cabernet franc (15%) et le cabernet sauvignon (5%). Les vignes ont un âge de 45 ans de moyenne.

Une fois les raisins à maturité aromatique parfaite, ils sont vendangés à la main pour être une première fois triés. Bien sûr, c'est fait en parcellaire pour que le vin de ce Saint Emilion soit plus précis et gagne en qualité en dégustation. Ensuite ils intègrent le chai. Le cuvier est fait en inox. Les cuves sont tronconiques et c'est dedans que se passe la fermentation alcoolique. Cuvaison pendant 28 jours. Les vins une fois plus avancés sont conservés dans les magnifiques galeries souterraines de Château Beau-séjour Bécot.

Millésime 2021 au Château Beau-Séjour Bécot :

2021, l'année de la décision froide et appliquée rapidement. La pluie abondante de l'hiver et du printemps ont rempli les sols à grande vitesse. Beau-séjour Bécot a du surveiller de près son vignoble pour le protéger des maladies type mildiou. Mais aussi du gel fin Avril qui a fait d'énorme dégâts sur Saint Emilion. C'est pourquoi des bougies ont été allumées durant trois nuits afin de relever la température au sol proche des vignes et des bourgeons de ce 1er grand cru classé "B". Grâce à ce travail d'équipe et au terroir unique, la récolte de Beau-Séjour Bécot fut bien protégée malgré tout. Les vendanges ont elles débuté la deuxième quinzaine de Septembre et se sont étirées pour gagner du soleil.

Au cours de l’année 1860, le domaine Beauséjour est divisé en deux. C’est ainsi que naissent le Château Beauséjour Duffau Lagarrosse (4 hectares) et le Château Beau-séjour Bécot. C’est Michel Bécot qui en le rachetant lui attache son nom. Actuellement, ce sont Julien Barthe et Juliette Bécot qui sont la nouvelle génération aux commandes de ce 1er grand cru classé. Ce vin rouge de Saint Emilion va connaître de belles avancées grâce à Juliette. La qualité en prend un coup. Le vignoble est étudié dans le sol, puis restructuré progressivement. C’est le début de la mise en place de la gestion parcellaire ici. Les outils de gestion comme le chai, le cuvier ou l’espace d’élevage sont aussi retravaillés afin de mieux correspondre aux critères de qualité et d’excellence mis en place.

Pendant un temps, Michel Rolland était l’œnologue consultant de Château Beau-séjour Bécot (il suivait aussi Pavie, Angélus, La Gaffelière, Clinet, Ausone, Troplong Mondot, L’Evangile, Beychevelle …). Depuis peu, il a passé la main à Thomas Duclos, du cabinet Œnoteam. Ce dernier travaille aussi avec Canon, Giscours, Troplong Mondot, Franc Mayne. Son nom est aujourd’hui d’actualité dans le vignoble bordelais. Il est à créditer de belles réussites, comme chez Beau-Séjour Bécot depuis qu’il y est. La qualité, la précision et la finesse de ses vins viennent se différencier clairement du style Parker.