Château Palmer 2010

3e Cru Classé

Margaux

396.00TTC

La bouteille de 0.75L

Vin rouge

  • Note Parker : 98+/100
  • Note W. Spectator : 96/100
  • Note J. Suckling : 98/100
  • Note Vinous N.Martin : 95/100
  • Note La RVF : 19/20
  • Note La RVF : 19-19,5/100
  • Note Bettane et Desseauve : 19-19,5/20
  • Note Decanter : 99/100
  • Note Jancis Robinson : 18/20

ULTIME MISE EN MARCHÉ EN JANVIER 2021. Après, plus de stock.

Mises en marché 10 ans après, Thomas Duroux souhaite avec ces bouteilles de Château Palmer 2010 “éduquer les grands amateurs” qui ne parviennent pas à faire vieillir leurs vins. Ce grand cru commence à s’ouvrir 10 ans plus tard, mais pourrait encore attendre davantage. Les conditions de vieillissement du vin ont été optimales puisque gardé au Château Palmer.

Château Palmer 2010 est un grand vin rouge de Bordeaux. Il se trouve sur l’appellation Margaux et est troisième cru classé du Médoc.

C’est le général Charles Palmer, anglais, qui crée le Château Palmer au cours du XIXème siècle. Il achète en fait le Château de Gascq auquel il donne ensuite son nom.

En 1938, la famille Sichel s’associe à un groupe d’amis négociants pour racheter la propriété. Ils sont en réalité 4 familles : les Ginestet, les Miailhe, les Mähler-Besse et les Sichel. Ces deux dernières sont encore aujourd’hui propriétaires du Château Palmer.

Château Palmer fait aujourd’hui figure de l’un des deux meilleurs vins de l’appellation Margaux, avec justement le Château Margaux. Depuis le millésime 2004, c’est un ancien ingénieur agronome qui a été nommé à la tête du Château Palmer, Thomas Duroux. Grâce à lui, une grosse étude du terroir de ce beau domaine viticole est lancée pour connaître le vignoble parcelle par parcelle. Il en ressort auprès de l’équipe technique de ce troisième cru classé une envie de lancer les démarches pour convertir l’ensemble du vignoble en viticulture biodynamique. Le processus est long, mais déjà le Château Palmer 2010 a profité de méthodes de travail à la vigne inspirées de la biodynamie. Ils souhaitent laisser les 66 hectares de vignes exprimer le meilleur du terroir de Château Palmer. Ainsi, sur ce beau terroir de croupes de graves garonnaises, nous retrouvons une forte proportion de merlot (47%) pour un vin rouge du Médoc. Il y a bien sûr du cabernet sauvignon (47%) et du petit verdot (6%). Densité de plantation de 10 000 pieds de vigne par hectare.

Le millésime 2010 à Bordeaux a été fantastique. Au Château Palmer, la vigne a du faire face à un fort stress hydrique suite aux températures très chaudes et à un manque d’eau pendant l’été. Les raisins qui ont ainsi été vendangés à la main étaient de petite taille avec relativement peu de jus. Cependant, il y avait une formidable concentration aromatique avec une acidité incroyable. Les baies ont terminé leur maturation dans les meilleures conditions suite à quelques pluies au milieu du mois de Septembre. Dès les vendanges et l’arrivée des raisins en cuves, l’équipe du Château Palmer a compris que ce millésime 2010 marquait son histoire. Il offre un vin plein.

Élevage du Château Palmer 2010 : ce vin rouge a passé 21 mois en barriques de chêne.

Assemblage du Château Palmer 2010 : 54% de merlot, 40% de cabernet sauvignon et 6% de petit verdot.

Dégustation du Château Palmer 2010 : une robe très profonde et intense, le Palmer 2010 se déroule dans le verre avec des arômes de cassis, de prunes cuites et de mûres, ainsi que des notes de violettes confites, d’anis étoilé et de feuilles de laurier séchées. En bouche, ce vin présente un fruit éclatant aec une trame tannique très précise et une fraicheur éblouissante. La finale est très longue. Ce vin rouge est élégant et fin. La classe de Palmer.

Les pépites