Pagodes de Cos 2019

St Estèphe

35.00HT

La bouteille de 0.75L

Primeur

2019

Vin rouge

  • Note J. Suckling : 94-95/100

Pagodes de Cos est le second vin du Château Cos d’Estournel, 2ème cru classé de l’appellation Saint Estèphe.

C’est un passage obligé lors de vos voyages touristiques dans le secteur de l’AOC. Les majestueuses pagodes de Cos d’Estournel se dressent sur les hauteurs du village ayant donné son nom à l’appellation. Elles sont un héritage de Louis-Gaspard d’Estournel, surnommé le « Maharadjah de Saint Estèphe ». Audacieux, il allait lui même au bout du monde vanter les mérites de son grand cru et conquérir de nouveaux clients. Le domaine, fondé en 1811 sur la colline de graves de Cos, a été façonné année après année par ce visionnaire. Une grande partie de la production étant vendue à l’Inde, c’est ce lien avec l’Asie qui a inspiré une grande partie du château.

Depuis 2000, le Château Cos d’Estournel est à Michel Reybier. Il est appuyé du directeur technique Charles Thomas. Vous pouvez aussi maintenant y admirer le chai de production et d’élevage dernier cri, ainsi que son cuvier ultra moderne. Tout a été redesigné en 2008 par le célèbre architecte Jean-Michel Wilmotte.

L’ensemble du vignoble représente aujourd’hui une petite centaine d’hectares de vignes : 60% de cabernet sauvignon, 40% de merlot. Il est situé sur des graves argilo-calcaires. Par ailleurs, d’un point de vue vinification, aujourd’hui le domaine de Cos d’Estournel est suivi par l’œnologue Eric Boissenot.

Ce second vin, Pagodes de Cos, est produit lui à partir des jeunes vignes du Château Cos d’Estournel. Cela le rend plus accessible à la dégustation, ainsi qu’à l’achat. Il nous offre un nez sur les fruits rouges/noirs, une bouche douce et vive, avec une bonne longueur.

Depuis 2006, l’équipe a pris le virage afin de réaliser un Cos d’Estournel blanc. Enfin, depuis peu, la propriété viticole produit aussi un autre vin rouge en appellation Médoc, Goulée by Cos d’Estournel.

AOC Saint Estèphe :

L’AOC Saint Estèphe se situe à la pointe septentrionale du Haut-Médoc. C’est l’une des appellations à haute renommée internationale du vignoble bordelais. Elle n’est séparée de Pauillac car par un simple ruisseau. Son vignoble s’étend sur 1 230 hectares de calcaires ou de marnes à huitres. C’est une région productrice de vin rouge, basé sur les cépages typiques du bordelais. 59 000 hectolitres/an de vin sont ainsi produits.

De par sa variété de sol et climatique, chacun des vins issu de cette région a ainsi son propre caractère. Ainsi, l’histoire de cette appellation est marquée par de grands vins. Saint-Estèphe compte d’ailleurs aujourd’hui 5 grands crus classés du classement de 1855. Par exemple, le Château Montrose, créé en 1815 et appartenant maintenant à la famille Bouygues, et le château Cos d’Estournel, célèbre pour ses chais à la décoration orientale, tous deux des seconds crus classés, ont des terroirs contrastés. Cos d’Estournel est situé sur l’une des collines les plus élevées du Médoc, alors que Montrose se situe proche du niveau de la Gironde. Ils n’ont en aucun cas le même bagage aromatique, les mêmes tanins ou encore les mêmes fruits exprimés lors de la dégustation. La plus ancienne propriété était à l’époque le fief de la maison noble de Calon, mieux connu aujourd’hui sous le nom de Calon Ségur.

Malgré son histoire compliquée, le vignoble de Saint-Estèphe produit chaque année des vins typiques. Lorsqu’on les déguste, on trouve des vins charpentés, avec des tanins bien présents.

 

Les pépites