Château Ducru-Beaucaillou 2021

2e Cru Classé

St Julien

182.00HT

La bouteille de 0.75L

Primeur

2021

Vin rouge

Notes des critiques de vin :
  • Wine Advocate (Parker) : 94-96/100
  • James Suckling : 96-97/100
  • Vinous Neal Martin : 94-96/100
  • La RVF : 96-98/100
  • Bettane et Desseauve : 98/100
  • Decanter : 96/100
  • Vinous Antonio Galloni : 96-98/100
  • Yves Beck : 97-99/100
  • Terre de Vins : 96-97/100
  • Jeb Dunnuck : 95-97/100
  • Anthocyanes Y.Castaing : 95-97/100
  • Jeff Leve : 95-97/100
  • Alexandre Ma : 96-97/100
  • Markus del Monego : 97/100

Livraison des vins en primeur au premier semestre 2024

Le vin primeur Château Ducru-Beaucaillou 2021 est un grand vin de Saint-Julien. Sur cette appellation, il est second cru classé du Médoc depuis 1855.

Propriétaire : Bruno Borie et sa famille.

Second vin : La Croix Ducru-Beaucaillou.

Autre cru : Le Petit Ducru.

Élevage : 18 mois au sein de barriques de chêne. 100% de bois neuf pour augmenter la capacité de garde du vin et lui donner davantage encore de raffinement. Ni azote, ni CO2. Des ouillages sont pratiqués fréquemment lors des 6 premiers mois. Puis tous les 90 jours, un soutirage est effectué. Le collage au blanc d’œuf est traditionnellement pratiqué.

Assemblage : 98% Cabernet Sauvignon et 2% Merlot

Dégustation : C’est le genre de concentration que j’attends, avec des couches de tanins poudreux qui recouvrent tout le palais, absolument merveilleux ; à mon avis, c’est le détail le plus précieux de Pomerol dans le millésime 2021. Une intensité comme celle de Clinet peut rendre l’ensemble du corps plus riche et plus rond, offrant une sensation de chocolat soyeux, voire laiteux, fondant sur le palais. Dans l’arrière-goût persistant, ce vin n’oublie pas de nous laisser un brin de violette délicate, tellement étonnant. A en juger par sa structure et sa texture actuelles, je peux conclure que Clinet 2021 sera un chef d’œuvre de Pomerol qui vous accompagnera pendant un long voyage.

Œnologue consultant : Eric Boissenot.

En bouteille, potentiel de garde du primeur Ducru-Beaucaillou 2021 : La structure est ferme et nette, avec un nez frais et sur des arômes de groseille, de mûre. Des notes de tabac également. Tanins fermes et élégants. Très pur, avec une longue finale minérale. Intense et très concentré.

Degré d’alcool de ce cru : 12,5%.

Viticulture :

Le nom de Ducru Beaucaillou lui vient directement de son terroir. Fait de graves günziennes et de galets vieux du quaternaire ancien, c’est de cette observation de “beau cailloux” que vient la deuxième partie. Face à des sols si pauvres, la vigne est dans l’obligation d’aller puiser ses nutriments et l’eau dont elle a besoin dans les profondeurs de la terre. Ces silex et autres quartz récupèrent la chaleur du soleil la journée afin de la transmettre aux raisins la nuit. Cela leur permet de mûrir tranquillement et de développer des qualités aromatiques et tanniques remarquables.

Par ailleurs, le vignoble de 105 hectares est proche de l’estuaire de la Gironde. Grâce aux marées qui sont de quatre par jour, les risques liés à l’évolution de la température sont considérablement atténués. L’hiver, la vigne est ainsi protégée de la grêle ou du gel. L’été, elle est rafraichie par cette présence d’eau si proche de la plante. Pour rappel, 3 cépages sont cultivés : 70% de cabernet sauvignon, 25% de merlot et 5% de cabernet franc.

Le travail de la vigne sur ce second cru du Médoc se veut respectueux de l’environnement. En effet, plus aucun herbicide n’est utilisé. Le désherbage est maintenant mécanique et les rangs sont enherbés en fonction des besoins imposés par les conditions climatiques. Les engrais naturels comme le fumier ont refait leur apparition dans les vignes à Saint Julien. La biodiversité est ainsi mise en avant afin d’améliorer la santé des plantes et donc la qualité des raisins. Cette stratégie phytosanitaire, cette réflexion sur la nature et l’écosystème du vignoble ont permis à ce cru de Saint Julien d’obtenir la certification HVE 3 (Haute Valeur Environnementale de niveau 3) au cours du millésime 2017.

Afin de décider de la date du début des vendanges, chaque cépage est dégusté plusieurs fois. Cela permet de déterminer le degré alcoolique, l’équilibre sucre/acidité et la maturité aromatique des raisins. Ici, l’approche du vignoble est parcellaire, voire intra-parcellaire pour certaines parties. C’est une viticulture de grande qualité qui est pratiquée chez la famille Borie.

Lors des vendanges manuelles du nouveau millésime, seuls les raisins n’ayant aucun défaut sont retenus pour faire partie du grand vin rouge de Château Ducru-Beaucaillou. Une fois au chai, les fruits sont de nouveau triés par optique avant d’intégrer les cuves. La production du grand cru a considérablement été réduite ces dernières années pour gagner en précision et en qualité. C’est notamment Eric Boissenot qui surveille les vinifications et fermentations. Plusieurs types de cuves sont essayés : en chêne, en inox en forme de cône, des cuves dites “intelligentes” …Les vins tendent ainsi vers plus de finesse, d’élégance et de précision en dégustation.

Millésime 2021 :

L’estuaire a protégé le vignoble de ce cru de Saint Julien. Certes la pluie fût abondante durant l’hiver et le printemps. L’été lui n’offrit que peu de soleil. Mais grâce à la Gironde, pas de grêle, pas de menace de gel intempestive fin Avril comme il a été le cas sur le vignoble de Saint Emilion par exemple. La menace de maladie a tenu l’équipe viticole en alerte constante pour protéger la plante. L’été indien a finalement eu raison de ce millésime annoncé comme difficile, mais qui s’est finalement terminé par une vendange de grande qualité. Les cabernets sauvignons tirent très bien leur épingle du jeu. Une année prometteuse pour Ducru Beaucaillou.

Sur l’AOC Saint Julien, vous ne manquez pas de grands vins. Prenez l’exemple de Beychevelle 2021, de Léoville Poyferré 2021, de Las Cases 2021, de Léoville Barton 2021, de Branaire-Ducru 2021, de Lagrange 2021, de Gruaud Larose 2021, de Talbot 2021 ou encore de Lalande 2021.

Avec son bâti chargé d’histoire, le Château Ducr-Beaucaillou s’est imposé comme une référence incontournable du Médoc viticole.

C’est en 1942 que la famille Borie arrive sur cette propriété de Saint Julien avec Francis Borie. Son fils qui va lui succéder va donner son temps dans la rénovation du vignoble ainsi que des outils de production (chai, cuvier notamment). C’est depuis son travail et le milieu des années 50 que la réputation de Ducru Beaucaillou s’est réellement construite, grâce à des dégustations de grande qualité.

Aujourd’hui, Bruno-Eugène Borie a pris la suite de sa mère Monique.  Avec un soucis de la perfection, il place à nouveau son grand cru au sommet des vins de Bordeaux. Pour se faire, il s’entoure des précieux conseils d’Eric Boissenot, grand oenologue réputé sur le vignoble bordelais. Ce dernier travaille également avec Rauzan Ségla, Brane Cantenac, Palmer, Clerc Milon, Cos d’Estournel, Margaux, Lilian Ladouys, Calon Ségur (et donc Capbern aussi) … Mais aussi Issan, Lafite Rothschild, Nénin, Montrose, Mouton Rothschild, Pichon Baron, Beychevelle, Pichon Comtesse ou encore Suduiraut.

Découvrez les toutes en cliquant ici


Bienvenue sur la page du vin Primeur Château Ducru-Beaucaillou 2021

Vous pouvez découvrir notre sélection de vins en Primeurs 2021.

Les autres millésimes : Vins primeurs en ligne 2020Vins de Bordeaux 2018Vins en Primeurs 2019Bordeaux vin 2017Bordeaux vin 2016Vins du Languedoc-Roussillon

Voici quelques vins en Primeurs 2021 :

Voir aussi notre page rédactionnelle sur l’achat de vin en ligne.