Château Palmer 2016

3e Cru Classé

Margaux

336.00TTC

La bouteille de 0.75L

Vin rouge

Notes des critiques de vin :
  • Parker : 98+/100
  • James Suckling : 98-100/100
  • La RVF : 98-99/100
  • Bettane et Desseauve : 19,5/20
  • Decanter : 98/100
  • Jancis Robinson : 18,5/20

Les autres millésimes de Château Palmer

Voici le grand vin rouge de Bordeaux Château Palmer 2016. C’est un troisième cru classé du Médoc qui se trouve sur le terroir de l’appellation Margaux.

C’est le général Charles Palmer qui est à l’origine de la création de Château Palmer au cours du XIXème siècle. Il se porte acquéreur du Château de Gascq à son retour de la campagne d’Espagne contre Napoléon. Comme le veut la tradition de l’époque, il donne son nom au Château Palmer. Ses héritiers se verront dans l’obligation financière de revendre le domaine viticole en 1938 à un groupe constitué par quatre familles : Ginestet, Mihailhe, Sichel et Mähler-Besse. Ces deux dernières sont aujourd’hui les seules propriétaires du Château Palmer.

L’œnologue Thomas Duroux arrive à la direction du Château Palmer afin de continuer à améliorer la qualité des vins assemblés sur ce magnifique terroir. Les connaisseurs du monde des vins continuent à découvrir la puissance et le raffinement de ce grand cru classé. Ancien ingénieur agronome, il arrive au cours du millésime 2004. Des études conséquentes des sols sont faites pour mieux connaitre les parcelles du Château Palmer. L’équipe lance aussi la conversion de l’ensemble de la propriété viticole en biodynamie. Thomas Duroux souhaite pouvoir la mettre officiellement sur le millésime 2019. Avec le Château Pontet-Canet, ils font partie des pionniers du vignoble bordelais.

Le terroir du Château Palmer (avec une proximité importante de celui du Château Margaux) se compose de graves garonnaises exploitées par 47% de cabernet sauvignon, 47% de merlot et 6% de petit verdot. La complexité des vins du grand cru Château Palmer profitent d’une alliance de ce terroir d’exception avec ces cépages qui s’expriment à merveille.

La volonté du Château Palmer est claire : laisser la complexité du terroir et du vignoble (fort de 66 hectares de vignes) composer ce vin.

L’équipe technique de Palmer a lancé de grands mouvements afin de rénover le vignoble et les bâtiments (chai, cuvier, chai de stockage). L’oenologue Eric Boissenot vient suivre les vinifications et les assemblages des nouveaux millésimes du Château Palmer. Il travaille aussi pour Château Beychevelle, Château Brane Cantenac, Château Calon Ségur, Château Cos d’Estournel, Château Ducru Beaucaillou, Château Ferriere, Château Gruaud Larose, Château Lagrange, Château Léoville Las Cases, Château Montrose, Château Mouton Rothschild, Château Pédesclaux, Château Rauzan Ségla ou encore Château Talbot.

Le millésime 2016 au Château Palmer a offert une vendange avec des volumes très limités, mais incroyablement riche avec des raisins forts d’une maturité aromatique et tannique fantastique. Dès les vendanges manuelles qui débutent début Octobre, le millésime 2016 du Château Palmer s’annonce fantastique de qualité. Le tri sur pied puis au chai a permis d’introduire des raisins en cuves d’une qualité mémorable.

L’assemblage du Château Palmer s’est déroulé après des vinifications précises et parcellaires. Il est ainsi fait : 47% de merlot, 47% de cabernet sauvignon et 6% de petit verdot. L’élevage en barriques de chêne vient quant à lui renforcer la structure de ce grand vin rouge de Margaux.

D’une robe de couleur grenat-pourpre opaque, le Château Palmer 2016 présente en dégustation des notes irrésistibles de compote de myrtilles, de cassis et de poivre de Sichuan. Merveilleusement riche, concentré et bourré de fruit, le palais révèle des fruits noirs, et rouges et des tonnes d’explosion de notes florales, entourées par des tanins super mûrs et incroyablement fins et se terminant par une longueur épique. C’est un vin qui donne envie de se draper langoureusement sur une chaise longue, un verre de Palmer à la main, en soupirant avec une profonde satisfaction. C’est si merveilleusement Palmer.

Sur la propriété du Château Palmer, un très célèbre second vin est produit : Alter Ego de Palmer 2016.

Comme autres grands crus voisins en appellation Margaux (que l’on ne présente plus), vous trouverez Château d’Issan 2016, Château Rauzan-Ségla 2016 et Château Rauzan Gassies 2016, mais aussi Château Ferrière 2016 ou Château Marquis de Terme 2016. Cette AOC produit en fait de nombreux crus classés du Médoc, dont les vins sont souvent caractérisés comme des vins “féminins”, c’est-à-dire très fins et équilibrés.

Découvrez les toutes en cliquant ici


Voici Château Palmer 2016 à Bordeaux en vin rouge disponible à l’achat ou la vente.

Nos crus vins rouges et blancs 2016 à Bordeaux.

Les autres à découvrir : vins rouges et blancs primeur de Bordeaux en 2019Bordeaux 2018 à l’achat – Languedoc-Roussillon grands vins rouges et blancs

Quelques références en millésime 2016 de Bordeaux :

Lisez notre avis sur les vins de Bordeaux 2016 si besoin d’aide.