Château Durfort Vivens 2021

2e Cru Classé

Margaux

Vin bioVin en biodynamie
50.40HT

La bouteille de 0.75L

Primeur

2021

Vin rouge

Notes des critiques de vin :
  • Wine Advocate (Parker) : 92-94/100
  • James Suckling : 94-95/100
  • Vinous Neal Martin : 91-93/100
  • La RVF : 94-96/100
  • Bettane et Desseauve : 95/100
  • Decanter : 94/100
  • Vinous Antonio Galloni : 93-95/100
  • Terre de Vins : 96/100
  • Jane Anson : 93/100
  • Anthocyanes Y.Castaing : 93-95/100
  • Jeff Leve : 91-93/100
  • Alexandre Ma : 94-96/100

Livraison des vins en primeur au premier semestre 2024

Les autres millésimes de Château Durfort Vivens

Le vin primeur Château Durfort-Vivens 2021 est un second cru classé du Médoc. Il se trouve sur l’appellation Margaux.

Propriétaire : Gonzague Lurton, regroupé sous G&C Lurton Estates. Autres domaines : Ferrière, Haut-Bages Libéral, La Gurgue.

Élevage : pendant un an et demi, le nouveau millésime prend place en barriques de chêne pour 70% de la vendange. Les 30% restants sont eux élevés au sein d’amphores.

Assemblage : 97% Cabernet Sauvignon et 3% Cabernet Sauvignon.

Dégustation : Expressif et avec des fruits noirs. Profond avec des arômes de mûres, quelques notes grillées. En bouche, charnu et rond, il a de la matière en bouche, des tanins fins et soyeux et beaucoup de fruits croquants, le vin semble calme et très équilibré, il se prolonge longtemps et se termine sur un mélange de fruits noirs et de fruits rouges.

En bouteille, potentiel de garde du primeur Durfort-Vivens 2021 : jolie capacité de vieillissement pendant des années en cave. 2025-2040.

Taux d’alcool dans le vin : 12,9%.

Viticulture :

Aujourd’hui, le vignoble représente 62 hectares. Il est intéressant de savoir qu’avant le rachat par Lucien Lurton en 1961, les raisins produits ici étaient exploités afin d’intégrer les vins du célèbre Château Margaux. Ce dernier donne rapidement ce cru classé à son fils Gonzague, plein d’ambition viticole. Âgé de 26 ans à cette époque, il devient le plus jeune propriétaire de grand cru classé de l’ensemble du vignoble médocain. Avec sa volonté de vinifier et d’assembler des vins de qualité, il va lancer une viticulture plus propre et plus écologique. Dans cette optique, c’est pour le millésime 2016 que ce domaine reçoit les certifications de viticulture biologique et biodynamique. Durant l’année 2019, ils reçoivent aussi la certification Haute Valeur Environnementale (HVE). Les équipes à la vigne œuvrent afin de laisser les sols respirer et afin que le terroir s’exprime dans les vins. Nous sommes ici sur des graves profondes reposant sur une base argilo-sableuse.

L’agroécologie prend une place de plus en plus conséquente au sein de la stratégie de ce second cru classé. Des plantations franches de pieds (aucun porte greffe) sont réalisées. Tout est mis en place sur le vignoble de ce Margaux afin de développer la biodiversité. Gonzague Lurton et Léopold Valentin (directeur technique) recherchent ensemble l’expression du raisin par excellence. Pour cela, les vendanges sont bien sûr manuelles afin de trier les raisins sur pied avant d’arriver au chai. La vinification avec les fermentations (elles durent 21 jours)  est faite au parcellaire pour gagner en précision. En terme d’ajout, il n’y a que des levures naturelles, notamment pour la fermentation alcoolique. Extraction douce. Le vin profite ensuite de l’élevage. Le chai à amphores fait partie des plus grands du monde, avec 150 exemplaires disponibles pour les vinificateurs de ce second cru classé du Médoc.

Millésime 2021 :

Vous découvrirez bientôt leur commentaire.

L’AOC Margaux est une pépite de Bordeaux. Elle développe des vins rouges de qualité exceptionnelle comme Palmer 2021, Giscours 2021, Rauzan Ségla 2021, Brane Cantenac 2021, Cantenac Brown 2021 ou encore Labégorce 2021.

Le nom Durfort Vivens vient de la famille Durfort et du Vicomte de Vivens. C’est grâce à cet homme d’ailleurs que ce château fut reconnu second cru classé du Médoc en 1855 pour la qualité de ses vins en dégustation. Pour Thomas Jefferson, grand voyageur de par sa fonction d’ambassadeur en France puis plus tard de Président américain, Durfort-Vivens était exceptionnel, juste en dessous des 1ers crus classés Margaux, Lafite, Latour ou Haut-Brion.

Déjà bien présente à Bordeaux (Desmirail, Bouscaut, Climens, Brane Cantenac …), la famille Lurton continue de se développer en 1961 avec l’achat de ce Margaux par Lucien.

Gonzague Lurton, accompagné par sa femme Claire Villars Lurton, développe de manière considérable la qualité des vins de ce cru de Margaux. Ils font appel aux conseils de l’oenologue Eric Boissenot pour les vinifications, les assemblages des nouveaux vins rouges. Il suit aussi Branaire-Ducru, Clerc Milon, Cos d’Estournel, Dauzac, Ducru Beaucaillou, Lilian Ladouys, Calon Ségur (et donc Capbern aussi), Grand Puy Lacoste … Mais aussi Talbot, Gruaud Larose, Issan, Léoville Barton, Nénin, Léoville Las Cases, Montrose, Mouton Rothschild, Beychevelle, Pichon Comtesse, Sigalas Rabaud ou encore Suduiraut.

Découvrez les toutes en cliquant ici


Château Durfort-Vivens 202 est un vin rouge disponible à l’achat en ligne sur Chateau Internet.

Voir notre page des vins en primeurs 2021 en ligne – Les autres années : vente en ligne Primeurs 2020vente Primeurs millésime 2019 – vente Bordeaux millésime 2018 – vente Bordeaux millésime 2017vente Bordeaux millésime 2016vente Languedoc-Roussillon

Découvrez quelques autres primeurs 2021 :

Mieux connaitre le vin primeur des grands châteaux de vin. Voir aussi notre page rédactionnelle sur l’achat de vin en ligne.