Château Figeac 2019

St Émilion

160.00HT

La bouteille de 0.75L

Primeur

2019

Vin rouge

  • Note W. Advocate : 98-100/100
  • Note J. Suckling : 98-99/100
  • Note Vinous N.Martin : 97-99/100

Le Château Figeac est un 1er Grand Cru Classé B de l’appellation de Saint-Emilion.

Le nom du domaine proviendrait de celui de la famille « Figeacus » qui possédait une villa sur l’emplacement du château actuel. Détruit par les guerres de religions au 16ème siècle, le château sera reconstruit. Plusieurs propriétaires se succèdent durant le XIXe siècle, vendant progressivement des parcelles : le domaine passe d’un total de 130 hectares à seulement 54 hectares de vignes actuellement. Certaines parcelles furent intégrées au Château Cheval Blanc (qui est d’ailleurs le plus proche voisin de ce grand cru), d’autres formèrent des propriétés viticoles distinctes  distinctes.

C’est la famille Manoncourt, propriétaire du domaine depuis plus de 120 ans, qui a façonné la personnalité unique du  d’aujourd’hui de Figeac. Madame Thierry Manoncourt, très impliquée dans la gestion du domaine viticole, et ses filles représentent la pérennité d’un château viticole familial. C’est en 2013 que l’actionnariat du château Figeac décide de nommer comme co-gérant Jean-Valmy Nicolas, du Château La Conseillante à Pomerol. La direction générale elle, est prise par Frédéric Faye, fidèle serviteur de ce grand vin depuis 2002. Il a occupé les postes de chef de culture puis de directeur technique. Enfin, c’est Michel Rolland, fameux oenologue, qui s’occupe de la partie vinification.

Considéré comme une exception géologique à Saint-Emilion, le terroir de croupes graveleuses du Château Figeac accueille autant de vignes de cabernet-sauvignon et de cabernet franc que de merlot. En découle un profil de vins singulier pour l’appellation, avec une aptitude à la garde exceptionnelle.

Une des particularités des parcelles de ce fabuleux domaine viticole, partagée avec Cheval Blanc, est d’avoir un sol majoritairement formé de « graves de feu » günziennes, et de quelques parcelles de sables éoliens. Son terroir, considéré par beaucoup comme une exception géologique de l’appellation, exploite autant d’hectares de vignes (40) en merlot (30%), en cabernet franc (35%) qu’en cabernet-sauvignon (35%). Cela confère au grand cru une capacité de garde extraordinaire.

Nous sommes toujours ravis à la dégustation de ce vin. Le nez intense est sur des arômes de fruits rouges/noirs. La bouche est étirée, minérale et distinguée avec des tanins fins. La finale n’en est que plus belle.

Il promet une très belle concurrence aux châteaux Pavie, Angélus, Ausone, Canon ou encore Clos Fourtet.

AOC Saint-Emilion :

Sur la rive droite de la Dordogne, dans le libournais, l’appellation Saint-Emilion occupe l’espace. Les terroirs sont constitués de 4 types de sols : argileux, argilo-limoneux, calcaires constitués d’alluvions de graves et de sables. Le ruisseau de la Barbanne au nord sépare l’AOC de ses appellations voisines. Chacun des domaines viticoles possède aujourd’hui à la dégustation sa propre personnalité. De par les cépages présents, l’appellation aujourd’hui est reconnue dans le monde entier. Cépages de base : merlot, le cabernet franc et le cabernet-sauvignon. Les vignerons produisent en général des vins avec un fort potentiel de garde.

Le Vignoble de Saint Emilion est classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

Les pépites



Voir notre page des vins primeurs 2019

Les autres années : Les primeurs 2018Les primeurs 2017

Découvrez quelques autres primeurs 2019 :