Château Pavie 2019

St Émilion

Primeur

2019

Vin rouge

Bientôt Disponible

Pour être informé lorsque ce vin sera disponible, cliquez ici

Le Château Pavie est un 1er grand cru classé A de Saint-Emilion, au même titre que seulement trois autres propriétés : Château Ausone, Château Cheval Blanc et Château Angélus.

Au 14e siècle, des pêches à chair rouge poussaient sur les terres du Château Pavie. Cette variété de fruits s’appelait la pêche Pavie et donna naturellement son nom au domaine viticole. Ferdinand Bouffard, négociant bordelais, hérite du domaine en 1873. Progressivement, en presque vingt ans, il va racheter des petites propriétés avoisinantes comme Pigasse, Chapus, Fayart ou Dussaut, formant un ensemble de près de 50 hectares qui donnera naissance à ce que va devenir Château Pavie.

C’est en 1998 que Pavie va connaître le virage majeur de son histoire. Jockey à l’âge de 14 ans, propriétaire et gérant de supermarché à l’âge de 33 ans, Gérard Perse se lance dans le domaine du vin à 44 en rachetant le Château Monbousquet. Il rachète ensuite le domaine de Pavie à la famille Valette. Sous la direction de cet homme d’affaires redoutable, le vignoble du 1er grand cru classé B de Saint Emilion depuis 2006, touche la marche la plus haute du classement de cette appellation, en devenant 1er grand cru classé A en 2012. Son désir d’excellence va lui permettre d’insuffler le début de cette nouvelle ère et faire de Château Pavie un acteur aujourd’hui majeur sur la sphère bordelaise. Il entame une refonte du vignoble à son arrivée et repense également les bâtiments comme le chai. Il fait appel pour cela à l’architecte Alberto Pinto. Il s’entoure également de l’un des meilleurs oenologues consultant que Bordeaux connaisse, en la personne de Michel Rolland. Il conseille également Château L’Evangile, Hosanna et Le Pin en AOC Pomerol, Château Figeac, Château Troplong Mondot ou encore Château La Dominique en Saint-Emilion, Château Pontet-Canet ou encore Château Lascombes dans le Médoc. Robert Parker accordera par ailleurs la note de 100 au millésime 2000, reconnaissance ultime de tout le travail accompli par le nouveau propriétaire du Château Pavie.

A la vigne, le travail est très précis. Les rendements sont maîtrisés et faibles pour assurer des raisins d’une grande qualité et d’une grande maturité lors des vendanges. La sélection d’ailleurs lors de la récolte manuelle est drastique. Un nouveau directeur est d’ailleurs arrivé afin de suivre le domaine, Philippe Develay. La vinification elle, prend place au sein d’un cuvier entièrement rénové. Le nouveau millésime profite ensuite d’un élevage en barriques de chêne dont la durée varie en fonction de la qualité du grand vin à venir.

Le vignoble représente ainsi 37 hectares de vignes, plantés sur un terroir hautement qualitatif. Il peut être qualifié de triple avec le plateau calcaire, la côte argileuse et le pied de côte, argilo-sableux et caillouteux. Les cépages traditionnellement présents sur Saint-Emilion sont exploités : 70% de Merlot, 20% de Cabernet Franc et 10% Cabernet Sauvignon.

En dégustation, nous profitons d’un vin résolument moderne dans son approche. Les vins de Château Pavie ont une matière très concentrée, une structure tannique très importante et développent des arômes de fruits noirs très mûrs. Nous retrouvons des notes toastées et réglissées. C’est très opulent.

Comme le millésime 2000 noté 100 par Robert Parker le laissait présager, les grands vins issus de ce 1er grand cru classé A ont un potentiel de garde considérable (plus de 20 ans).

Gérard Perse produit également un second vin très courtisé, Arômes de Pavie. Par ailleurs, juste au dessus du château Pavie, vous trouverez également le Château Pavie-Decesse.

A Saint-Emilion, n’hésitez pas à vous faire plaisir sur l’AOC en dégustant Château Berliquet, Château Dassault, Château Figeac ou encore Château la Mondotte.

Les pépites